180 classes menacées de fermeture en Seine-et-Marne

La Seine-et-Marne pourrait perdre de nombreuses classes dès la rentrée prochaine.

La Seine-et-Marne pourrait perdre de nombreuses classes dès la rentrée de septembre 2019 (©La Marne)

Il ne s’agit pour le moment que d’un rapport intermédiaire, mais il donne un aperçu de ce que sera la prochaine rentrée des classes : le comité technique spécial départemental s’est prononcé sur les ouvertures et les fermetures de classes pour septembre 2019 en Seine-et-Marne.

googletag.cmd.push(function() { googletag.display(« atf_pave-haut »); });

Et le constat est amer : alors que la croissance de notre département est l’une des plus fortes en France, la balance entre les fermetures et les ouvertures de classe est négative : 180 fermetures pour seulement 60 ouvertures.

A l’issue de ce comité technique, le syndicat d’enseignants, SNUipp-FSU, a pointé du doigt « l’équation que devra résoudre l’inspectrice d’académie », puisque 78 postes d’enseignants seront nécessaires au dédoublement des classes de CP et de CE1 à la rentrée, alors que la dotation prévue pour la Seine-et-Marne n’est que de 40 postes.

 

Une proposition des sénateurs

De leur côté, les sénateurs Anne Chain-Larché, Claudine Thomas et Pierre Cuypers ont décidé d’écrire au ministre de l’Education Nationale pour l’alerter de la situation en Seine-et-Marne.

Ils proposent à Jean-Michel Blanquer de « dédoubler également les classes de CP dans les territoires ruraux. Les zones rurales sont en effet les plus affectées par ces fermetures de classes qui s’ajoutent à la désertification médicale ou à la disparition des services publics et du commerce de proximité ».

 La prochaine réunion des services de l’Education Nationale est prévue le 4 juin.

La carte scolaire 2019-2020 : 

180 classes menacées de fermeture en Seine-et-Marne


ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse


Actualités Toulousaines : Information, Sorties Culturelles