Foot, N3 : Fougères à la relance à la maison

Fougères doit reprendre sa marche en avant.

Fougères doit reprendre sa marche en avant.

L’AGL Drapeau de Fougères traverse une mauvaise passe.

En chutant à Pontivy (2-0), le week-end dernier, les hommes de Philippe Le Maire ont enchaîné leur troisième revers d’affilée.

Si les deux précédents (4-1 à Brest et 3-0 à Locminé), face à des équipes dimensionnées pour le haut du tableau, n’avaient rien d’inquiétants, celui-là interpelle. « Le résultat est logique. On a été complètement absents des débats en première mi-temps. On n’a pas fait ce qu’il fallait », constate l’entraîneur.

« Pas de catastrophisme »

Sur la série en cours de trois défaites, il pose le pied sur le ballon, calme le jeu :

Cette série ne m’inspire rien. On n’a pas fait les marioles et on ne s’est pas pris pour d’autres quand on a enchaîné quatre victoires d’affilée en fin d’année. On ne va pas tomber dans le catastrophisme après trois défaites. Il faut prendre du recul par rapport à ça.

Philippe Le Maire n’a pas tort. 8e avec 19 points, son équipe mène toujours le mini-championnat des formations qui jouent le maintien. Elle possède même un petit matelas de cinq unités sur la zone rouge.

« Retrouver les bons ingrédients »

Matelas sur lequel son onze serait toutefois bien inspiré de ne pas s’endormir car il reste encore dix journées. « On vient de subir notre premier revers face à une équipe de notre catégorie. C’est un faux-pas. On doit se reprendre, dès samedi », ajuste Philippe Le Maire conscient que ces hommes ont un virage important à négocier : en quinze jours, ils reçoivent Plouzané (10e, 16 points) et se rendent à La Montagne (12e, premier relégable, 14 points), deux adversaires directs qu’ils pourraient repousser.

Méfiance tout de même. Plouzané est plutôt solide (20 buts encaissés) et sort d’un nul encourageant à Brest (0-0). En face, Fougères n’a plus goûté à la victoire depuis le 15 décembre et la réception de Redon (3-2). Un dernier succès qui leur avait d’ailleurs coûté cher : Jonathan le Bihan s’était rompu les ligaments du genou ce samedi-là.

Notre mauvaise passe correspond en effet à la perte de Jonathan, un joueur d’expérience et un leader. Mais il n’est plus avec nous pour la fin de saison. Et si on veut s’en sortir, il nous faut retrouver les bons ingrédients en termes de combativité, notamment 

prévient Philippe Le Maire. Il pourra compter sur le retour de deux éléments : le défenseur Gregory David et Kenneth Makiona, le gardien de but titulaire.

 

AGL Drapeau de Fougères-Plouzané, samedi 23 février, 18 h, stade Charles-Berthelot. Entrée : 5 €.

Foot, N3 : Fougères à la relance à la maison

ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse


Actualités Toulousaines : Information, Sorties Culturelles