Handball. Rejoint sur le fil par Nancy, Caen est encore mal payé

Axel Rosier a été précieux en deuxième mi-temps. Avec Maxime Langevin, il a relancé le match.

Axel Rosier a été précieux en deuxième mi-temps. Avec Maxime Langevin, il a relancé le match. (©Aline Chatel / Sport à Caen)

Le Caen Handball, vexé par sa précédente défaite d’un but à Strasbourg une semaine plus tôt, accueillait une équipe de Nancy elle aussi revancharde et bien mieux armée. En dépit d’une quantité toujours plus grande de blessés (Skirmantas Pleta, victime d’une entorse de la cheville, s’est ajouté à la liste dès le début de la rencontre), Caen a créé la surprise en décrochant un nul. Le résultat a pourtant un goût amer et laisse le CHB très loin derrière au classement.

Davorin Vujovic a démarré très fort, a connu un passage à vide et est bien revenu en deuxième période. Avant de sortir, lui aussi, sur blessure...

Davorin Vujovic a démarré très fort, a connu un passage à vide et est bien revenu en deuxième période. Avant de sortir, lui aussi, sur blessure… (©Aline Chatel / Sport à Caen)

Le film du match

Caen a surpris son monde dès le début de la rencontre en menant 3-0 dès la cinquième minute de jeu. Le score aurait même pu être plus lourd si Vujovic n’avait pas raté quelques immanquables. Nancy en a profité pour se ressaisir et revenir rapidement au score. Efficaces sur leurs montées de balle et assez peu mis en danger par une défaite caennaise bien moins rigoureuse qu’en début de match, les visiteurs ont fait le break au coeur de ce premier acte. En contre-attaque, Ducreux a même porté l’écart à cinq réalisations (8-13, 28′). Les Caennais étaient surtout bons à chauffer les mains de l’excentrique Ivezic.

Teiva Roopinia a su exploiter son temps de jeu suite à la blessure de Skirmantas Pleta.

Teiva Roopinia a su exploiter son temps de jeu suite à la blessure de Skirmantas Pleta. (©Aline Chatel / Sport à Caen)

Caen, secoué par son président à la pause, n’a pas attendu longtemps en deuxième mi-temps pour affiche de bien meilleures intentions. Langevin et Rosier ont tour à tour redonné espoir à leur équipe par leurs shoots aux neuf mètres. Le capitaine a franchi l’étape supplémentaire en redonnant l’avantage  Caen à l’approche des dix dernières minutes (21-20, 49′). Un feu de paille ? Que nenni ! Les Vikings ont conservé leur agressivité défensive et leur efficacité offensive pour tenir tête aux Lorrains dans le money time. Ils ont même pris deux buts d’avance par Rosier (25-23, 55′). Caen semblait tenir le bon bout dans les derniers instants de la rencontre avant que Créteau reçoive une sanction de deux minutes – l’arbitrage aura fait beaucoup parler… – et que Blanc n’en profite pour égaliser à trois secondes de la fin. Rageant !

Le joueur : Maxime Langevin

Patator is back !

Patator is back ! (©Aline Chatel / Sport à Caen)

En deuxième mi-temps, on n’a vu (presque) que lui. Maxime Langevin, replacé en cours de match au poste d’arrière droit, a réalisé sa meilleure performance de la saison avec neuf buts (sur douze frappes). Le capitaine a donné le ton d’une équipe conquérante et combative.

La vidéo de la fin du match

Le Caen Handball pour l'exploit ?

Publiée par Sportacaen.fr sur Vendredi 15 mars 2019

Caen 27 – 27 Nancy

Caen : Rosier 3, Pleta, Allais 2, Langevin 9, Créteau, Roopinia 3, Vujovic 6, Bouclet 3, Rossi 1, Corneil. GB : Arsenic 7/30 (23 %), Jacoby-Kolay 0/3

Handball. Rejoint sur le fil par Nancy, Caen est encore mal payé

ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse


Actualités Toulousaines : Information, Sorties Culturelles