Interpellé près de Toulouse, le conducteur multirécidiviste part en prison

Les faits se sont déroulés mardi 23 mai 2017, vers 16h30. Le conducteur a été repéré à Seilh, près de Toulouse, par trois gendarmes du peloton motorisé de Toulouse Croix Daurade.

Il venait de repasser son code de la route

L’homme, qui roulait sans ceinture de sécurité, venait d’emprunter un rond-point à contresens et a, dans un premier temps, refuser de s’arrêter lorsque les gendarmes lui en ont intimé l’ordre. Les militaires ont cependant réussi à l’intercepter rapidement et se sont rendu compte que l’homme conduisait sans permis de conduire valide. Il venait d’ailleurs de passer le matin même son code de la route, première étape nécessaire pour repasser son examen du permis de conduire.

Déjà condamné pour des faits similaires

En menant leurs investigations pour établir les antécédents du conducteur, les gendarmes se sont aperçus que l’homme n’en était pas à son coup d’essai et qu’il avait déjà été condamné pour des faits similaires.

Comparution immédiate

Le mis en cause a été présenté à un juge à l’issue de sa garde à vue, dans le cadre d’une procédure de comparution immédiate, le vendredi 26 mai 2017. Il a été condamné à neuf mois de prison ferme pour récidive de refus d’obtempérer aggravé et récidive de conduite d’un véhicule à moteur malgré annulation judiciaire du permis de conduire. Son interpellation a aussi permis la mise à exécution d’une peine de six mois d’emprisonnement, pour des faits similaires, rendue définitive en 2015, et qui n’avait toujours pas été effectuée. Des peines auxquelles il faut rajouter trois mois de prison ferme, correspondants à la révocation d’une partie d’un sursis lié à une condamnation précédente.

L’homme, qui a été placé en détention, a donc écopé de 18 mois de prison ferme au total.

Interpellé près de Toulouse, le conducteur multirécidiviste part en prison

ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse


Actualités Toulousaines : Information, Sorties Culturelles