Lille. Cinq militants antispécistes placés en garde à vue

Plusieurs vitrines de commerces lillois ont été dégradées mercredi 16 janvier 2019.

Plusieurs vitrines de commerces lillois ont été dégradées mercredi 16 janvier 2019. (©Illustration / Lille Actu)

L’enquête sur les attaques de militants antispécistes contre des commerces de Lille (Nord) avance. Mercredi 6 février 2019, cinq personnes ont été placées en garde à vue, a confirmé le parquet de Lille.

googletag.cmd.push(function() { googletag.display(« atf_pave-haut »); });

Le 16 janvier dernier, plusieurs vitrines de commerces avaient été dégradées, notamment la boutique de vêtements Max Mara, l’épicerie fine Comtesse du Barry et le restaurant Canard Street.

Des tags signés ALF

Des messages, tagués à la peinture rouge, avaient également été laissés sur les devantures des enseignes. « Tu n’as toujours pas compris « , « leur peau, pas la vôtre » ou « foie gras = torture », pouvait-on notamment lire.

Les inscriptions étaient accompagnées d’une signature :  ALF (pour Front de Libération Animale).

Lire aussi : Lille. Plusieurs commerces vandalisés par des militants vegans cette nuit

Plus d’informations à venir.

Lille. Cinq militants antispécistes placés en garde à vue


ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse


Actualités Toulousaines : Information, Sorties Culturelles