Loco du Trieux : 700 athlètes attendus dimanche 17 mars à Pabu, près de Guingamp

Les participants devraient trouver un terrain gras, dimanche, avec les pluies annoncées dans la semaine (archive).

Les participants devraient trouver un terrain gras, dimanche, avec les pluies annoncées dans la semaine (archive).

A l’occasion de cette nouvelle Loco du Trieux le dimanche 17 mars à Pabu, près de Guingamp les trailers crapahuteront sur des parcours revus et corrigés par les organisateurs. C

Chacun pourra s’exprimer sur des parcours taillés pour tous les goûts (30, 15 et 8 km). Présentation de cette seconde épreuve du challenge de la solidarité.

Le 15 km sera plus facile

La loco du Trieux (30 km). Cette année, les organisateurs proposent un nouveau tracé de 30 km rallongé de 4 km par rapport aux éditions précédentes.

« On avait prévu de passer à un endroit, mais nous n’avons pas eu les autorisations, détaille Bernard Ollivo, coprésident de l’association organisatrice. Du coup, il a fallu emprunter un autre chemin. Il y a 700 m de dénivelé contre 650 les années passées. Cette course s’adresse à des coureurs plus aguerris. »

Le Tortillard (15 km). Le tracé a été repensé pour prendre en considération les remarques des participants qui l’avait trouvé un peu trop exigeant en 2018.

« Il est plus facile que le 12,5 km de l’an passé. Il y aura très peu de route et quelques petites difficultés. Les croisements avec le circuit de la loco ont été supprimés cette année. »

Le p’tit train (8 km). « C’est un parcours facile sans classement et à allure libre. »

Lire aussi : Plus de 700 participants attendus à la Loco du Trieux le 17 mars à Pabu

Départs. Les trois épreuves s’élanceront dans l’enceinte du lycée du Restmeur à Pabu : la loco à 9 h 30, le Tortillard à 9 h 45 et le P’tit train à 10 h.

Le terrain. Avec les pluies annoncées dans la semaine, le terrain devrait être gras. Il faudra être bien cramponné !

Favoris. Sur le Tortillard, Delphine Vincent et Inès Le Quéré devraient se livrer un beau duel. Chez les hommes, Julien Hervé et Sébastien Steunou partiront avec une pancarte de favoris dans le dos. Sur le 30 km, Valérie Orhan et Stéphanie Le Bolloch se disputeront la victoire.

Convivialité assurée

Convivialité. Comme d’habitude, les organisateurs mettront l’accent sur l’accueil et la convivialité. A l’arrivée, en plus des ravitaillements classiques, une soupe et une crêpe attendront les arrivants.

Inscriptions. Les inscriptions s’effectuent sur le site spécialisé ikinoa. Sur place, c’est 10 €.

Tarifs : 30 km et 15 km, pré-inscriptions avant le 16 mars (8 €) ; 5 € pour le 8 km. Plus d’infos sur le site www.lalocodutrieux.com ou sur la page Facebook de l’association.

Lire aussi : La loco du Trieux s’élance le dimanche 17 mars à Pabu, près de Guingamp

Loco du Trieux : 700 athlètes attendus dimanche 17 mars à Pabu, près de Guingamp


ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse


Actualités Toulousaines : Information, Sorties Culturelles