« Mariés au premier regard » : rencontre avec les candidats de Toulouse qui ont relevé le défi sur M6


La saison 3 de "Mariés au premier regard" a principalement été tournée en Occitanie, avec des candidats venus de Toulouse, notamment.

La saison 3 de « Mariés au premier regard » a principalement été tournée en Occitanie, avec des candidats venus de Toulouse, notamment. (©Thomas Padilla/M6)

Se marier avec une personne… que l’on voit pour la première fois de sa vie, à la mairie, le jour fatidique du mariage : c’est le principe de l’émission de M6 « Mariés au premier regard », qui démarre sa troisième saison lundi 11 février 2019.

googletag.cmd.push(function() { googletag.display(« atf_pave-haut »); });

Des candidats de Toulouse, Carcassonne, Montpellier…

Six hommes et six femmes  cette saison, l’émission a posé ses caméras à Toulouse et en Occitanie, avec des candidats venus de la Ville rose, mais aussi de Carcassonne (Aude) et de Montpellier (Hérault). Hors Occitanie, des candidats venus d’Avignon (Vaucluse) et de Bordeaux (Gironde) ont également tenté leur chance. En revanche, à l’instar des deux premières saisons, les mariages sont célébrés dans la mairie du village de Grans, dans les Bouches-du-Rhône.

Avant de plonger dans le grand bain, le taux de compatibilité des célibataires retenus après plusieurs castings est évalué scientifiquement par les « experts » de l’émission. Le tout selon plusieurs critères comme la psychologie, la compatibilité physique, la personnalité, les croyances, les odeurs, les valeurs, les « compétences conjugales »… 

Élodie : « Le concept de l’émission m’a rassurée »

Elodie, 28 ans, est sapeur-pompier à Toulouse.

Elodie, 28 ans, est sapeur-pompier à Toulouse. (©Thomas Padilla/M6)

Élodie, sapeur-pompier professionnelle de 28 ans, installée depuis deux ans à Toulouse, s’est jetée à corps perdu dans l’émission. La jeune femme, sensible mais au caractère affirmé, « déçue » des sites de rencontre et qui ne « faisait plus confiance aux hommes », ne « voulait pas reproduire le schéma » de ses anciennes relations. Bien décidée à trouver l’homme de sa vie, elle a vu en l’émission un « tremplin » et un défi. « Le concept de l’émission ne s’attache pas au physique, mais surtout aux attentes et aux centres d’intérêt des personnes. C’est ce qui m’a plu et rassuré car je sentais le besoin de me poser dans ma vie », témoigne la jeune femme à Actu Toulouse.

Avant le tournage, elle souhaitait trouver un homme « de confiance, fidèle, qui me rassure et avec qui partager les mêmes loisirs et les mêmes valeurs ». Au final, Élodie garde un souvenir impérissable de « Mariés au premier regard » :

C’est une expérience hors du commun, qui n’est pas donnée à tout le monde. J’en ressors grandie.

Vivien n’avait « rien à perdre »

Vivien, 29 ans, est promoteur immobilier dans la Ville rose.

Vivien, 29 ans, est promoteur immobilier dans la Ville rose. (©Thomas Padilla/M6)

Vivien, promoteur immobilier toulousain de 29 ans, a décidé de s’inscrire après s’être reconnu dans un candidat d’une précédente saison. « Je n’avais rien à perdre. Pourquoi pas moi ? », s’est-il questionné. Envie de stabilité, passé amoureux chaotique, expériences Tinder et autres réseaux à oublier… Lui aussi a croqué à pleines dents dans cette expérience télé :

J’ai appris beaucoup de choses sur moi-même, car on se met à nu. Je referais la même chose sans hésiter.

Ils ont dû convaincre leurs proches

Comment la famille réagit-elle devant ce scénario improbable ? Vivien assure avoir eu « le soutien » de ses proches, au prix « de nombreuses heures de discussion et d’innombrables dimanches après-midi ».

Pour Élodie, l’épreuve a été plus compliquée à vivre :

Pour mes parents, ce n’était pas concevable de se marier dans ces conditions. Ils sont ensemble depuis longtemps, ils ont une autre vision. Mais ils m’ont dit : « Fais ce que tu veux, tu as toujours fonctionné comme ça ! ».

Les parents de la jeune sapeur-pompier toulousaine lui ont signifié qu’ils ne viendraient pas à son mariage.

Mais au fait, les deux Toulousains ont-ils dit « oui » à leurs prétendants respectifs ? Se sont-ils mariés avec l’homme ou la femme de leur vie… qu’ils n’avaient jamais vu auparavant ? Réponse à partir du lundi 11 février 2019, à 21h.

"Mariés au premier regard" : rencontre avec les candidats de Toulouse qui ont relevé le défi sur M6


ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse