Meurtre de Dorian à Rennes : sa famille « scandalisée » après la remise en liberté d'un suspect

Photos, fleurs, bougies et peluches avaient été déposées par sa famille et ses amis à Rennes, à l'endroit-même où Dorian a été sauvagement agressé l'été dernier. (© DR ? Famille Guémené)

Photos, fleurs, bougies et peluches avaient été déposées par sa famille et ses amis à Rennes, à l’endroit-même où Dorian a été sauvagement agressé l’été dernier. (© DR – Famille Guémené)

Dorian Guémené avait été battu à mort, dans la nuit du samedi 7 au dimanche 8 juillet 2018, à la sortie de la discothèque L’Espace, à Rennes.

Le jeune homme de 24 ans, natif de Saint-Malo, avait eu une banale altercation, sur fond de jalousie, avec d’autres jeunes présents ce soir-là dans la boîte de nuit.

Ses agresseurs, mis à la porte de l’établissement de nuit, avaient attendu Dorian pour le rouer de coups à sa sortie. Ils l’avaient violemment frappé au visage alors que leur victime était à terre.

Lire aussi : Après la disparition de leur fils, battu à mort à Rennes, le combat des parents de Dorian contre la violence

Six arrestations

Ce fait divers atroce avait profondément ému. Deux jours plus tard, quatre copains, âgés de 22 à 28 ans, étaient accusés d’avoir participé à ce lynchage. Mis en examen et écroués pour « meurtre avec guet-apens » et « violences aggravées », ils ont été rejoints en détention au mois de septembre suivant par deux autres jeunes qui s’étaient joints à cette folie meurtrière.

Il dit n’avoir porté aucun coup

L’un des quatre jeunes arrêtés au surlendemain des faits affirme aujourd’hui n’avoir donné aucun coup et avoir vu l’altercation de loin, comme le rappelle aussi France Bleu.

Âgé de 26 ans, il a fait une demande de remise en liberté auprès de la Chambre de l’instruction de la Cour d’Appel de Rennes qui a finalement décidé, ce vendredi 22 février 2019, de le remettre en liberté sous contrôle judiciaire.

« Il est aussi lâche que les autres »

Une décision qui a scandalisé la famille de Dorian, qui dit, l’avoir appris « par la presse ».

Sa maman Carine Servain se dit « très choquée » :

« Il dit n’avoir porté aucun coup mais il a livré de faux témoignages et dissimulé des preuves en brûlant ses vêtements. Et même s’il n’avait rien fait comme il le dit, il était là et a laissé faire cette agression ignoble. Il est aussi lâche que les autres ».

Rassemblement pacifique samedi

Avec d’autres proches, Carine Servain appelle à un « rassemblement pacifique » contre cette décision de justice qu’elle juge profondément « injuste » demain samedi 23 février 2019, à 15h, sur le boulevard de la Tour d’Auvergne, à Rennes, à proximité du restaurant Le Loft, où l’agression avait été commise.

Bonjour,Suite à l'effroyable décision de justice qui a rendu la liberté à l'un des assassins de mon fils ce matin, je…

Publiée par Cinq Étoiles sur Vendredi 22 février 2019

Meurtre de Dorian à Rennes : sa famille « scandalisée » après la remise en liberté d'un suspect


ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse


Actualités Toulousaines : Information, Sorties Culturelles