Monterblanc le 24 novembre. Cold wave, post-punk avec Pause longue et Downtown cuckoo


David Rayot propose une musique aux accents électro-fantômatiques…

David Rayot propose une musique aux accents électro-fantômatiques… (©Jean-Michel Fournier)

A Monterblanc, l’association Totem (Tribu organisatrice de tout événementiel monterblancais) s’active pour proposer des projets culturels innovants, originaux. Le 24 novembre l’asso accueille « Pause longue et Downtown cuckoo… »
La Tribu Organisatrice de Tout Evénementiel Monterblancais mieux connue sous l’appellation : « Totem », s’active pour proposer des projets culturels innovants, hors normes pour une commune de cette importance… Outre les adhérents de l’association, nombre de volontaires se mobilisent aussi pour mettre sur pied différents événements : théatre, concerts gratuits « Sterhuen to heaven » et combien de projets encore ne laissant pas insensibles… « L’un de nos objectifs, c’est effectivement de créer de nouveaux projets culturels en mutualisant moyens humains et financiers, » soulignait Erwan Viaud, l’une des chevilles ouvrières de cette organisation, rencontré lors du lancement de « Sterhuen to heaven »…
Des Trans à Monterblanc…
Poursuivant sur sa lancée, Totem s’ouvre ainsi à tous les styles, genres…musicaux, théatraux et autres. Dans ce cadre, le 24 novembre l’association accueille des groupes alternatifs, peut être pas, différents sûrement… tels « Pause longue » et « Downtown cuckoo ». Des groupes que l’on rencontre plutôt sur les grandes scènes régionales voire nationales.
Et pourtant, en proposant de tels offres, Totem met l’accent sur l’importance de ce que l’on nomme souvent «  la vulgarisation culturelle », tout en se souvenant de la citation :  « si tu ne vas pas au théatre, le théatre viendra à toi… » Offrir au public de Golfe Morbihan Vannes Agglomération et d’ailleurs… de pouvoir découvrir les nouveautés culturelles et musicales, c’est assez exceptionnel. « Downtown cuckoo », post-punck sera présent à Monterblanc…
« Après un passage aux Transmusicales autour de leur premier album éponyme sorti chez Limbo records et un EP « Sensitive file », le quatuor a vite été comparé à des groupes tels les Cramps, The Fall ou encore Art Brut… Actuellement Downtown cuckoo enregistre son second opus pour une sortie programmée en 2019 ». Le 24 novembre, on aura certainement l’occasion de découvrir de nouveaux titres…
Des notes et des images !
Autre groupe attendu,« Pause longue » dans un registre de Coldwave, shoegaze… Son auteur, compositeur, interprète, David Rayot demeure sur le secteur de Golfe Morbihan Vannes Agglomération. « Une année après la sortie de « Sombre Printemps » et quelques dates de concert en compagnie de groupes comme Trupa Trupa, Schonwald… Pause longue proposera à l’occasion de cette date, d’associer notes et images au travers du travail vidéo de Stéphane Batsal (trois clips réalisés autour de l’album), 50’ d’onirisme et d’errance dans un imaginaire noir et blanc », expliquent les organisateurs.
Alsacien d’origine, David Rayot a longtemps travaillé dans la région rennaise avant de s’installer en Morbihan, il y a une dizaine d’années. « Je voulais me rapprocher de l’océan… C’est une source d’inspiration. Dans le Finistère par exemple, à Crozon, on baigne parfois dans une atmosphère brumeuse, monochrome… J’adore et ça me parle vraiment, question de sensibilité ! »
Compositeur interprète, il écrit depuis son adolescence. Musicien, il apprend le piano, la guitare et suit même des cours de harpe classique mais son expression, son style… prennent naissance au travers « d’une unité dans la formule de compositions, à partir d’une guitare, d’une boîte à rythme ultra basique. La spontanéité, l’irréfléchi… me parlent, » explique David Rayot, n’oubliant pas d’associer à ses prestations musicales, son ami bassiste Sébastien Le Mentec.
Traversé par un sentiment d’urgence impérieuse à développer un nouvel espace sonore, David Rayot compose et enregistre dans la campagne rennaise, les huit morceaux du premier album « Sombre printemps » de Pause Longue, durant l’été 2015.
« Ambiances d’orages électriques »
Sous cet intitulé « Sombre Printemps- , l’auteur fait référence à un ouvrage d’Unica Zürn. « Les ambiances oscillent entre orages éléctriques et climats éthérés fantomatiques. Dans ce moment de création, tournent entre autres en boucle les albums de Belong, Women ou autres Yo La Tengo…La production de cet album doit beaucoup au soutien de Rémy Bux (KG), et à la présence de Sébastien Le Mentec, bassiste. Le Label Parklife a participé à l’aventure en proposant de sortir l’album sous la forme des Rennes Tapes. »
David Rayot n’en est pas à ses débuts. L’artiste a d’ores et déjà trois albums à son actif et différents projets menés en lien avec des groupes comme Domino-e, Botaly talk home ou encore kg. « Nous avons fait des tournées pendant plus de deux ans dont plusieurs premières parties à Colmar, Reims, Paris, Rennes… Dans le Morbihan, à Monterblanc le 24 novembre, ce sera une première. Mais nous sommes heureux d’être les invités de Totem, une association qui se démène et s’ouvre à différents genres musicaux, culturels, souligne David Rayot. Une dynamique qu’on ne retrouve pas toujours ailleurs ! »
J.-M. F.
Pratique
Samedi 24 novembre, 20h30, salle des fêtes de Monterblanc, soirée concert organisée par l’association Totem, entrée : 7€, infos : Totemsterhuen
Album : pauselongueband.bandcamp.com; facebook.com/Pauselongue; clips : Stéphane Batsal, KTB : https://youtu.be/37DBqVoSpvw; Fantôme mélancolique : https://youtu.be/Tq2JiBIo46Q; Uno : https://youtu.be/b9hKkjofNB8…

Monterblanc le 24 novembre. Cold wave, post-punk avec Pause longue et Downtown cuckoo

ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse