Qui ouvre, qui ferme ? Le projet de carte scolaire en Sarthe


Le projet de carte scolaire en Sarthe.

Le projet de carte scolaire en Sarthe. (©Actu.fr)

La carte scolaire en Sarthe se dessine. Ce jeudi 7 février 2019 se déroulait au Mans le comité technique spécial départemental, réunissant les syndicats et l’inspectrice d’académie pour la Sarthe, Patricia Galeazzi. Le SNUIPP annonce que six fermetures devraient être annulées. 

googletag.cmd.push(function() { googletag.display(« atf_pave-haut »); });

La semaine passée, l’inspectrice annonçait 48 fermetures (38 fermetures de classes et la disparition des neuf derniers postes de maîtres supplémentaires) pour 38 ouvertures. 10 postes sont supprimés à la rentrée 2019. Unanimement, les syndicats ont voté contre cette carte scolaire.

Lire aussi : Sarthe. 48 fermetures, 38 ouvertures, les syndicats votent contre la carte scolaire 2019

Lors de la seconde réunion, le comité technique spécial départemental, ce jeudi 7 février 2019, l’inspectrice d’académie est revenue sur six fermetures de classes. 

Six fermetures de classe annulées

Julien Cristofoli, secrétaire départemental SNUIPP du 1er degré en Sarthe liste les écoles qui finalement ne devraient pas perdre de classe. 

Les classes qui ne devraient pas fermer se trouvent à l’école maternelle Maryse Bastié au Mans, l’école primaire Ronsard au Mans, l’école primaire de Courgains, l’école primaire de la Chapelle St Aubin« .

Seraient aussi sauvés deux postes « maîtres de plus que de classe » pour les écoles Courboulais au Mans et Camus à Coulaines« . 

Opposition unanime des syndicats

Malgré tout, la Sarthe doit rendre 10 postes. 

Deux ouvertures d’ULIS sont annulées et au lieu d’avoir 10 remplaçants comme prévu initialement, il n’y en n’aura plus que quatre ».

Les syndicats ont pour la seconde fois majoritairement voté contre ce nouveau projet de carte scolaire.

Malgré ces évolutions, nous sommes absolument opposés à la suppression unilatérale des seuils. C’est une carte scolaire qui ne répond pas aux besoins du département ».

Il poursuit 

La Sarthe est un département rural qui compte une importante zone en éducation prioritaire. C’est atypique et ça met très bien en lumière l’absence de dotations spécifiques pour préserver la ruralité ». 

Le projet de carte scolaire

La carte scolaire ne sera validé que lors du CDEN mais « en général il y a peu d’évolution entre les deux réunions », estime Julien Cristofoli. 

Les fermetures prévues

Ecoles élementaires : Montval, Montfort-le-Gesnois, La Madeleine au Mans, Moncé-en-Belin, Cérans-Foulletourte.

Elementaires en REP et REP+ : Epau au Mans, Michel Ange au Mans, Lapierre-Pergaud au Mans .

Maternelles : Spay, Ruaudin, St Exupéry à Ecommoy, Changé.

Maternelles en REP, REP + : Simone Veil à Allonnes, Vivaldi au Mans, Louis Pergaud au Mans, Arthur Rimbault au Mans.

Primaires : La Fontaine St Martin, Degré, St Célerin, Cromières, Auvers-le-Hamon, St Ouen-en-Belin, Souligné-sous-Ballon, Clermont-Créans, Malicorne, Mansigné, Vaas, Torcé-en-Vallée, Oizé, Lombron, Le Pré à Sablé-sur-Sarthe, Vibray

RPI : Requeil, la Gée (Coulans-sur-Gée et Brains-sur-Gée)

Les ouvertures prévues

Elémentaires : Renoir à Arnage, Ledru Rollin à La Ferté-Bernard, Jean Macé au Mans.

Maternelles : Montaigu au Mans, Henri Wallon au Mans, Léonard de Vinci au Mans, Berthe Hubert au Mans, St Mars d’Outillé.

Primaires : Neuville-sur-Sarthe.

Dédoublement des CE1 : cinq classes ouvrent à Allonnes : Pasteur, Ferry, Lyautey, Hugo, Langevin ; 4 classes ouvrent au Mans : Mermoz, calmette et deux à Jules Ferry.

S’y ajoutent sep créations de poste en ULIS, une création de poste de référent ASH, deux de postes de référent mathématiques et cinq postes et demi de remplaçants.

Qui ouvre, qui ferme ? Le projet de carte scolaire en Sarthe


ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse