Saint-Rémy-de-Sillé. Aménagement : la commune a entièrement repensé les déplacements de ses habitants


De gauche à droite, Gérard Galpin, Florence Desillière, Alain Horpin, Marie-Pervenche Plazza et Damien Pichereau.

De gauche à droite, Gérard Galpin, Florence Desillière, Alain Horpin, Marie-Pervenche Plazza et Damien Pichereau. (©AM)

Saint-Rémy-de-Sillé (Sarthe) a entièrement repensé les déplacements de ses habitants. L’aménagement de la commune est une référence.

C’est à l’occasion du Salon des vins et de la gastronomie que le maire, Alain Horpin, et son conseil municipal, ont convié Marie-Pervenche Plazza, Sous-Préfète de la Sarthe, le Député de la circonscription, Damien Pichereau, Gérard Galpin, Conseiller départemental représentant Dominique Le Méner et Florence Desillière, Conseillère régionale représentant Christelle Morançais, pour l’inauguration des aménagements routiers, réseaux et voie verte de Saint-Rémy-de-Sillé.

Après une longue promenade dans les rues du village et lotissements pour découvrir ce remarquable travail d’aménagement qui a redessiné entièrement la circulation entre les secteurs d’habitation dans un souci constant de sécurité, les officiels se sont retrouvés dans la salle des fêtes pour faire part de leurs impressions.

Vidéo surveillance

Alain Horpin a d’abord détaillé les aménagements réalisés. « La plupart de nos réalisations n’ont jamais été inaugurées, mais celle-ci est importante. Du point de vue de la sécurité, depuis la réouverture de la rue de Grasby, nous constatons l’effet que nous en attendions sur le point de la sécurité routière. Une vitesse sérieusement ralentie dans les zones 30 km/h et au niveau de notre école, dans la zone spécifique créée à 20 km/h sous vidéo surveillance ».

 

Le maire est ensuite revenu sur l’aménagement des voies douces répondant au besoin de nos habitants. « Les travaux réalisés permettent aujourd’hui de relier nos lotissements, la résidence des personnes âgées, l’arrêt de bus, l’aire communale, la salle polyvalente et l’école, en utilisant la voie verte en toute sécurité. Ces travaux favorisent le déplacement à pied des habitants, jeunes ou moins jeunes, ainsi que les personnes à mobilité réduite ».

Une voie verte entre Sillé et Fresnay ?

Félicitant son collègue pour ce travail d’aménagement, Gérard Galpin, Conseiller départemental, a ensuite rappelé que « le Département étudiait actuellement la création d’une voie verte entre Sillé-le-Guillaume et Fresnay-sur-Sarthe par l’ancienne voie de chemin de fer qui passait par Saint-Rémy, Pezé-le-Robert ».

De meilleures conditions de vie

Pour sa part, Florence Desillière a insisté sur le caractère novateur de cet aménagement. « C’est une opération qui dépasse la simple logique routière. Il y a eu une vraie réflexion d’aménagement global pour les habitants et les usages ».

Damien Pichereau, Député, a aussi souligné la qualité des travaux. « Plus que jamais, il fait bon vivre à Saint-Rémy. Il faut féliciter le travail sur le patrimoine rural et la réflexion qui a été conduite pour la réalisation des voies douces ».

La conclusion des discours est revenue à Marie-Pervenche Plaza, la Sous-Préfète qui a résumé le sentiment partagé par tous. « Saint-Remy est une commune très dynamique, avec une envie d’améliorer la condition de vie des habitants par des aménagements qui favorisent la vie d’un village ». S’adressant enfin au maire, « Vous avez su penser le partage de la route, l’aménagement paysager dans un souci de sécurité des habitants ».

Le détail du coût des travaux

Le Coût des travaux s’élève à 1 021 878 €. Le montant des subventions est des 509 000 €. Soit en détail. DETR 153 327 €. CPER 39 156 €. FSIL 127 812 €. FDAU 20 000 €. Contrat de Ruralité 50 000 €. LEADER 25 000 €. Réserves parlementaires 10 000 €. Autres partenaires 84 000 €. Un emprunt a aussi été souscrit par la municipalité.

Saint-Rémy-de-Sillé. Aménagement : la commune a entièrement repensé les déplacements de ses habitants

ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse