Suspicion d’attouchements sur mineurs : un professeur des écoles suspendu, près de Toulouse


C’est une délicate affaire qui concerne l’académie de Toulouse. Selon les informations de nos confrères de La Gazette du Comminges, un professeur des écoles de 26 ans, enseignant dans l’école primaire de Palaminy (Haute-Garonne), commue située à 40 minutes au sud de Toulouse, est soupçonné d‘attouchements sur mineurs.

J’ai discuté avec mon fils scolarisé en CE2. Il m’a avoué que ce professeur l’avait caressé lorsqu’il allait au tableau. Des caresses sur le tee-shirt et au niveau des fesses, mais toujours au-dessus des vêtements. Je n’hésiterai pas à porter plainte si ces faits se révélaient vrais, témoigne un parent d’élève dans les colonnes de nos confrères.

Enquête en cours

Une enquête a été confiée à la brigade de recherches de la gendarmerie de Muret, et une juge d’instruction a été nommée. Une commission rogatoire est en cours, avec des « investigations sensibles », explique une source proche du dossier.

« La personne mise en cause a été entendue, d’autres investigations sont en cours. Cela demande du temps, il faut identifier toutes les victimes, si victimes il y a, vérifier les allégations et rester très prudent », explique dans la Gazette du Comminges le commandant Entringer, officier de communication.

Contacté, le rectorat de Toulouse explique que ce professeur des écoles est suspendu à titre conservatoire depuis le 27 janvier 2017, le même jour de la plainte déposée par un parent d’élève.

D’autres écoles concernées ?

Mais, toujours selon l’hebdomadaire commingeois, d’autres plaintes auraient été déposées dans l’école primaire de Montesquieu-Volvestre (Haute-Garonne), où l’enseignant dispensait également des heures de classe. Toujours selon nos confrères, l’enfant qui a remonté les faits doit être entendu par la gendarmerie, fin mars 2017, dans une salle Mélanie, ces salles spécialement aménagées pour entendre les enfants mineurs qui auraient subi des attouchements sexuels.

Le suspect a été mis en examen pour « agressions sexuelles sur mineurs », confirme une source judiciaire à Côté Toulouse, et placé sous contrôle judiciaire.

Suspicion d’attouchements sur mineurs : un professeur des écoles suspendu, près de Toulouse

ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse


Powered by WordPress. Designed by WooThemes