Une vue de Saint-Vaast-la-Hougue d'Eugène Boudin estimée à 300 000 euros

Cette vue de Saint-Vaast-la-Hougue a été peinte en 1892, sur la fin de sa vie, par Eugène-Louis Boudin, considéré comme l'undes précurseurs de l'impressionnisme. L'œuvre est désormais présentée par le musée qui lui est dédié à Honfleur.

Cette vue de Saint-Vaast-la-Hougue a été peinte en 1892, sur la fin de sa vie, par Eugène-Louis Boudin, considéré comme l’undes précurseurs de l’impressionnisme. L’œuvre est désormais présentée par le musée qui lui est dédié à Honfleur. (©DP Musée Eugène Boudin)

Natif de Honfleur, considéré comme l’un des précurseurs de l’impressionnisme, le peintre Eugène-Louis Boudin a peint au cours de sa vie quelque 4 500 tableaux. Surnommé « le roi des ciels » par certains de ses pairs, la mer et ses rivages ont été pour lui une source inépuisable d’inspiration.

S’il a beaucoup voyagé, du littoral du Benelux à la côte d’Azur, Boudin a aussi posé son chevalet dans la Manche, comme le confirme Benjamin Findinier, directeur des musées d’Honfleur, dont un dédié au peintre.

Eugène Boudin a séjourné à Saint-Vaast-la-Hougue en 1879. Il y est ensuite revenu régulièrement dans la dernière décennie de sa vie, à partir de 1888. »

Lire aussi : Honfleur : le musée Eugène Boudin reçoit deux legs d’envergure

Une trentaine de toiles sur Saint-Vaast

Eugène-Louis Boudin a réalisé une trentaine d’œuvres, des marines, à Saint-Vaast. L’une de ces toiles, intitulée Marée basse à Saint-Vaast-la-Hougue, a été adjugée 50 000 € lors d’une vente en 2012 à Honfleur ; une autre, représentant les rochers et le fort de la Hougue peints en 1892, a atteint plus de 110 000 € à Londres.

Lire aussi : Village préféré des Français : Saint-Vaast veut briller, les habitants enthousiastes

Un leg au musée d’Honfleur

Une nouvelle huile sur toile, dénommée Saint-Vaast-la-Hougue, vient d’être accrochée au musée d’Honfleur, au milieu des quelque cent vingt œuvres du peintre que possède déjà le musée. C’est la troisième plus importante collection d’œuvres du peintre, après le musée d’art moderne du Havre et le musée d’Orsay à Paris.

Cette huile de 50 centimètres sur 74, un assez grand format pour Boudin, a été peinte en 1892. Sans doute a-t-elle été peinte au pied du fort de la Hougue.

Elle représente l’entrée du port, quelques mâts que l’on distingue, la tour Vauban et l’île Tatihou en arrière-plan, le fort à côté. On appréciera en particulier le travail sur le ciel et les reflets changeants de la mer.

L’œuvre a été léguée au musée par une Autrichienne, Sonja Eder Rosa, sans lien apparent avec Honfleur. L’œuvre a été estimée à 300 000 euros.

Le musée Eugène Boudin rouvre samedi 2 février !L'occasion de découvrir trois nouvelles œuvres majeures :- Eugène…

Publiée par Musée Eugène Boudin sur Vendredi 1 février 2019

Lire aussi : Village préféré des Français : Saint-Vaast-la-Hougue représentera la Normandie

Une vue de Saint-Vaast-la-Hougue d'Eugène Boudin estimée à 300 000 euros


ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse


Actualités Toulousaines : Information, Sorties Culturelles