Val-d'Oise. Un hub du numérique pour connecter des jeunes à l'emploi

Inauguré en présence de Valérie Pécresse, présidente (Lr) de la Région Île-de-France, le hub numérique d'Écouen doit permettre d'ouvrir aux métiers liés au développement du numérique.

Inauguré en présence de Valérie Pécresse, présidente (Lr) de la Région Île-de-France, le hub numérique d’Écouen doit permettre d’ouvrir aux métiers liés au développement du numérique.

« Pour accompagner ce déploiement sur notre territoire, nous devons former une main-d’œuvre qui répondra aux besoins des entreprises dans le domaine des métiers de la fibre optique et de la ville connectée », a déclaré Marie-Christine Cavecchi, présidente du Conseil départemental du Val-d’Oise, qui a investi 2 millions d’euros pour rénover un bâtiment du collège d’Écouen, mis à disposition du syndicat Val-d’Oise numérique. 

Cet espace est situé dans un bassin de population touché par les difficultés économiques et sociales.

Les premiers bénéficiaires du hub Nikola-Tesla sont, principalement des jeunes, chômeurs de longue durée ou décrocheurs scolaires.

Des partenariats ont ainsi été signés avec le Cfa Ducretet, le Greta, mais aussi la Fondation d’Auteuil et l’École de la deuxième chance.

Les jeunes qui le fréquentent peuvent ainsi se connecter aux métiers du numérique.

Ils suivent un apprentissage en alternance ou des formations de spécialisation pour obtenir une certification demandée par les opérateurs privés dans le domaine du numérique.

« J’avais déjà une base en réseau fibré, avec cette formation, je peux obtenir une certification réseau télécom en fibre optique », souligne Tawi, 24 ans, de Gonesse, qui est déjà détenteur d’un bac pro numérique, mais qui ne trouvait pas de débouché dans cette voie.

Convergence

Une soixantaine de contrats d’apprentissage sont offerts dans le hub Nikola-Tesla d’Écouen.

Beaucoup viennent de la région de Sarcelles. Ils s’y préparent à la robotique dans une salle de codage.

Des jeunes issus de parcours différents s’y forment dans un secteur en plein développement.

« Sur les dix métiers qui recrutent en Île-de-France, huit n’existaient pas il y a dix ans », souligne Valérie Pécresse, présidente (Lr) de la Région Île-de-France, présente lors de l’inauguration du site, alors que la Région a contribué à hauteur de 12 millions d’euros pour deux réseaux d’initiatives publiques dans le Val-d’Oise.

Dans une salle, reconstituant un centre de supervision urbain, une formation de technicien de maintenance en vidéoprotection est donnée à dix apprentis d’Auteuil.

« Il y a un manque, dans ce secteur, également en développement depuis le déploiement de la fibre optique », souligne un formateur.

Le hub est le seul site de formation permettant une convergence entre des organismes de formation, des structures d’insertion et des entreprises innovantes.

C’est le cas de l’une d’entre elles qui propose la commercialisation et la maintenance d’un capteur destiné, entre autres, à signaler à distance des portes ouvertes d’armoires locales de fibre optique.

Un problème récurrent qui pourrait bientôt disparaître grâce au hub Nikola-Tesla d’Écouen.

Val-d'Oise. Un hub du numérique pour connecter des jeunes à l'emploi


ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse


Actualités Toulousaines : Information, Sorties Culturelles