Yvelines. Flins : des gilets jaunes embarqués la police. Buchelay : nouvelle opération nocturne au péage


Les gilets jaunes ont mis le feu devant le site de Renault à Flins.

Les gilets jaunes ont mis le feu devant le site de Renault à Flins. (©Patrick Auffret)

Ce mercredi comme chaque jour depuis samedi, les gilets jaunes ont investi dans l’après-midi le péage de Buchelay avant d’être dispersés par les forces de l’ordre. Désœuvrés car sans péage à bloquer, ils ont décidé d’aller, vers 20 h, sur le site Renault de Flins pour empêcher les camions de livrer. Un feu de palette a même été mis réalisé. Bref, un véritable blocage était en train de se mettre en place par un groupe de gilets jaunes très déterminés. Un gilet jaune raconte.

« La police nous a demandé si nous étions ceux du barrage de Buchelay. Ils voulaient mettre quelques-uns d’entre nous en garde à vue histoire de dissuader les autres… »

La police a en tous les cas réussi à mettre une belle pagaille chez les manifestants qui n’ont pas eu le temps de se retourner. Selon certains témoins, plusieurs interpellations ont effectivement eu lieu alors que les gilets jaunes se dispersaient.

Les gilets jaunes ont fait brûler des palettes à Flins.

Les gilets jaunes ont fait brûler des palettes à Flins. (©Gilets jaunes)

Une dizaine de gardes à vue

Un gilet jaune indique. « Certains sont perdus dans la carrière, près des champs, d’autres se sont fait embarquer. »

« Ils pensaient que nous allions aller sur l’autoroute à pied, alors ils nous ont embarqués. Nous étions une dizaine, dont une fille, au commissariat. Il faut dire qu’ils avaient mis les moyens, ils étaient beaucoup plus nombreux que nous, une quinzaine de voitures environ ! »

Les gilets jaunes ont été emmenés au commissariat pour « dégradation de biens publics ». La garde à vue a duré une bonne heure puis tous les gilets jaunes ont été remis en liberté avec convocation au commissariat des Mureaux ce vendredi pour « dégradation volontaire en réunion. » Un panneau aurait fondu …

Le péage encore

 

Les gilets jaunes ont une nouvelle fois fait irruption au péage la nuit.

Les gilets jaunes ont une nouvelle fois fait irruption au péage la nuit. (©Patrick Auffret)

La soirée n’était pas finie pour autant. D’autres manifestants, les plus irréductibles des gilets jaunes, se sont en effet retrouvés sur le parking d’un magasin du centre commercial Auchan, à Buchelay, pour envisager, c’est devenu une routine, une nouvelle opération péage gratuit. Pour une fois, la SAPN n’ a pas ouvert elle-même les barrières et les gilets jaunes ont dû les lever pour permettre aux voitures et aux camions de passer sans payer. Il était alors 22 h 30, dix minutes plus tard, la police arrivait sur les lieux, ce qui a provoqué la fuite en courant des manifestants.

Vers 22 h 40, des policiers armés ont coursés les manifestants.

Vers 22 h 40, des policiers armés ont coursé les manifestants. (©Patrick Auffret)

Les gilets jaune ont déguerpi en courant ...

Les gilets jaune ont déguerpi en courant … (©Patrick Auffret)

Des manifestants qui promettaient de revenir ce vendredi et même samedi pour permettre à tous d’allersans bourse déliée…

Yvelines. Flins : des gilets jaunes embarqués la police. Buchelay : nouvelle opération nocturne au péage


ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse