Yvelines. Meurtre d’Isabelle à Cernay-la-Ville : la gendarmerie lance un appel à témoins

C'est dans cette voiture que l'homme suspecté d'avoir tué Isabelle Jaubert, à Cernay-la-Ville (Yvelines) a pris la fuite.

C’est dans cette voiture que l’homme suspecté d’avoir tué Isabelle Jaubert, à Cernay-la-Ville (Yvelines) a pris la fuite. (©78actu)

Cinq jours après le meurtre d’Isabelle Jaubert, à Cernay-la-Ville (Yvelines), le principal suspect demeure introuvable.

googletag.cmd.push(function() { googletag.display(« atf_pave-haut »); });

La gendarmerie nationale vient donc de lancer un appel à témoins pour retrouver la piste de l’homme, l’ex-mari de la victime.

A lire aussi : l’ex-mari aurait prémédité son coup

Ce mardi 29 janvier, les militaires ont donc communiqué une photographie de sa voiture, avec les renseignements suivants.

Suite à l’homicide perpétré le 24 janvier 2019 vers 08 heures à Cernay-la-Ville, le suspect s’est enfui en Renault CAPTUR noir avec le toit beige immatriculé CY-602-EF. Malgré les recherches entreprises, il n’a toujours pas été retrouvé.
Toute personne qui aurait des renseignements ou qui découvrirait le véhicule peut contacter la Brigade des Recherches de la Gendarmerie de Rambouillet au 01 61 08 61 50.

IMPORTANT – CONDUITE À TENIR :

Ne cherchez pas à interpeller une personne éventuellement présente à l’intérieur, c’est le travail des forces de l’ordre.
Signalez sans délai et le plus précisément possible sa position.
Ne touchez à rien pour préserver les éléments de preuve, les traces et les indices.

Depuis le drame, les gendarmes n’ont pas ménagé leurs efforts pour retrouver l’ex-mari.

Chien pisteur, personnels à pied et hélicoptère ont ratissé la région à plusieurs reprises. En vain.

Le téléphone portable de l’homme est éteint, sa carte bancaire n’a pas été utilisée et son compte ne présente aucun mouvement.

La piste du suicide sérieusement envisagée

L’idée que le tueur présumé a mis fin à ses jours semble prendre le pas dans l’enquête.

Rappelons qu’Isabelle Jaubert a été tuée de plusieurs coups de couteau alors qu’elle préparait son déménagement avec ses parents.

Ces derniers avaient également été blessés. Gravement. Leurs jours ne seraient plus en danger.

La mort d’Isabelle Jaubert a suscité un réel émoi à Cernay-la-Ville, dans la Vallée de Chevreuse et à Rambouillet.

C’est dans cette dernière ville qu’elle enseignait le sport, au lycée Louis-Bascan.

Yvelines. Meurtre d’Isabelle à Cernay-la-Ville : la gendarmerie lance un appel à témoins


ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse


Actualités Toulousaines : Information, Sorties Culturelles