Chez Modeste Moussorgski, le tsar Boris Godounov est la star


Par Michel Grialou

Jeudi 7 juin, ce sera en DIRECT, au cinéma, que sur écran, vous retrouverez  le plus russe des opéras, Boris Godounov de Modeste Petrovitch Moussorgski, pour le livret et la musique. L’ouvrage est donné à l’Opéra Bastille, sans entracte et sur cent trente minutes environ. Et sur écran au Mega CGR Blagnac et dans les salles du réseau CGR Events.

 

Boris Godounov

C’est la version primitive de 1869 qui a été choisie, dite en trois actes et sept parties ou tableaux, d’un dépouillement et d’une intensité extrêmes. Il y aura trois versions et de nombreuses adaptations, dont la plus connue est de Rimski-Korsakov, une de Chostakovitch très peu prisée, mais on revient de plus en plus fréquemment à celle de 1869. Et les écrits sont allés bon train. La version primitive est en train de prendre une éclatante revanche, et le compositeur avec.

Chez Modeste Moussorgski, le tsar Boris Godounov est la star

ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse


Powered by WordPress. Designed by WooThemes