Home sweet home : le Grenier enfin à la maison


Par Cécile Brochard

Après des tas d’escales et divers lieux de vie depuis 1945 c’est désormais officiel, la très ancienne mais toujours fringante compagnie du Grenier de Toulouse a enfin un toit en dur. La Maison du Grenier, ce bel endroit flambant neuf sera ouvert au public le 16 septembre à Tournefeuille, commune d’adoption de la troupe qui réunit ce jour-là son forum des associations …

Pierre Matras / Stéphane Battle et l’équipe du Grenier de Toulouse : Marie-Odile Aubrun, Nathalie Quirin et David Gaborit.

Happy end

Stéphane Batlle et Pierre Matras codirigent le projet artistique depuis une quinzaine d’années avec un enthousiasme qui a certainement beaucoup joué dans l’issue positive qu’ont obtenu leur efforts. Après le Toulouse des débuts, ils ont été hôtes d’un temps au Moulin de Roques puis nomades un peu incertains : alors que tout le monde s’interrogeait sur le statut SDF assez indigne réservé à une compagnie qui accompagna tout de même avec panache les débuts de la décentralisation du temps de son fondateur Maurice Sarrazin, la ville de Tournefeuille a su rendre hommage à son potentiel et accueillir la troupe dans des conditions plus que positives comme le soulignait l’an dernier Pierre Matras : « La ville de Tournefeuille nous accompagne formidablement : nos créations sont accueillies en résidence à l’année depuis 2012, on a 100 % de la recette et ils nous prêtent le Théâtre de l’Escale gratuitement, tout en nous finançant à hauteur de 10 000 euros sur une coproduction par an. Par ailleurs, la mairie a mis à notre disposition un terrain pour y bâtir la Maison du Grenier : les travaux démarrent et on vise l’ouverture en septembre 2017 ». Et bien nous y sommes : la Maison du Grenier ressemble à un très élégant cube noir architectural qui abrite plusieurs espaces en un : salle de répétition, « boîte à créer » où verront le jour les nouvelles créations de la compagnie, lieu de recherche pour phosphorer tranquille ou à plusieurs et lieu de formation pour tous les publics, la Maison du Grenier fleure bon le rêve éveillé pour des artistes qui ont connu l’itinérance plus ou moins subie.

Home sweet home : le Grenier enfin à la maison

ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse


Powered by WordPress. Designed by WooThemes