La Fondation Bemberg enrichit sa collection «caravagesque»


Par Nicolas Coulaud

Deux œuvres, de l’Espagnol Francisco de Zurbarán et de l’Italien Pietro Paolini, ont tout récemment rejoint les collections exposées à l’Hôtel d’Assézat.

 

Pietro Paolini  « Portrait d’homme » de Pietro Paolini

 

Trois ans après avoir réuni en ses murs deux tableaux du peintre français Nicolas Tournier (1590-1639), la Fondation Bemberg vient en ce printemps 2018 de faire deux nouvelles acquisitions importantes : «L’enfant Jésus se blessant avec une couronne d’épines dans un paysage» de Francisco de Zurbarán (1598-1664) et le «Portrait d’homme» de Pietro Paolini (1603-1681). Ces deux œuvres, qui ont été présentées la semaine dernière, sont destinées à compléter les collections anciennes de la fondation. «Ces deux acquisitions, venues de deux pays différents, illustrent une même époque et un courant européen similaire. Pour le premier étage de la Fondation, Georges Bemberg souhaitait développer une collection qui tourne autour de l’Europe du 16e au 18e siècle. Depuis quelques années, nous avons la volonté de mettre l’accent sur le courant caravagiste pour le conforter au sein des collections présentes ici» indique Philippe Cros, le directeur de la Fondation Bemberg.

La Fondation Bemberg enrichit sa collection «caravagesque»

ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse


Powered by WordPress. Designed by WooThemes