Le retour de Grigory Sokolov


Par Serge Chauzy

Un récital de Grigory Sokolov résonne toujours comme un événement hors du commun. Les programmes qu’il élabore, la plupart du temps connus au dernier moment, reflètent bien l’originalité de cet artiste exceptionnel et inclassable. Ce brillant premier Prix au Concours Tchaïkovski 1966 semble bien avoir pris ses marques à Toulouse où il est l’invité cette année encore de la saison de Grands Interprètes. Ce sera le 4 juin prochain, à la Halle aux Grains.

 

Grigory Sokolov, Piano  Grigory Sokolov

 

Paradoxe vivant à l’ère de l’hypermédiatisation, Grigory Sokolov est longtemps resté un des secrets les mieux gardés des connaisseurs du piano. Ce magistral interprète ne se répand pas en confidences sur la place publique. Sa carrière, médiatiquement discrète, l’amène à parcourir le monde avec un répertoire d’une impressionnante étendue, de William Byrd à Arnold Schönberg. Que ce soit en récital ou en concert avec orchestre, Grigory Sokolov reçoit partout un accueil enthousiaste de la part du public comme de la critique. Il déclare : « La musique n’est pas un métier, c’est la vie tout simplement ! L’interprétation, ce n’est pas un travail de dix minutes, de dix jours ou d’un mois. C’est le produit de toute une vie. » Son large répertoire et l’intensité particulière de ses interprétations en font un interprète recherché par toutes les institutions musicales du moment. S’il enregistre peu, c’est sans doute parce que la musique, à ses yeux, se vit dans la fébrilité de l’instant et ne saurait être mise en boîte une fois pour toutes.

Le retour de Grigory Sokolov


ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse


Powered by WordPress. Designed by WooThemes