Lyrisme et création


Par Serge Chauzy

Le grand chef letton Andris Poga est de retour à la tête de l’Orchestre national du Capitole. Devenu en quelques années un invité régulier de la Halle aux Grains, Andris Poga partagera le plateau avec le brillant pianiste russe Andreï Korobeinikov qui fera à l’occasion ses débuts à Toulouse. Ce concert du 23 février prochain associera Dvořák et Prokofiev à la création française de « Sawti’l Zaman, à la mémoire de Pierre Boulez », du jeune compositeur Benjamin Attahir.

Le chef d’orchestre letton Andris Poga © Marc Ginot

Parallèlement à sa formation en philosophie, Andris Poga a étudié la direction d’orchestre à l’Académie de musique Jazeps Vitol (Lettonie). Après avoir remporté le Grand prix de musique de Lettonie (2007), puis le Premier prix du Concours Evgeny Svetlanov (2010), il a été nommé successivement chef assistant de Paavo Järvi à l’Orchestre de Paris pour trois ans (2011), chef assistant de l’Orchestre symphonique de Boston (2012) et il a participé au Festival de Tanglewood. En 2013, il a pris la direction musicale de l’Orchestre symphonique national de Lettonie. En octobre 2018, il sera en tournée avec cet orchestre en Allemagne, France et Suisse, dans le cadre du centenaire de l’État de Lettonie.

Sous sa direction, l’orchestre va créer une nouvelle partition de Benjamin Attahir.

Lyrisme et création

ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse


Powered by WordPress. Designed by WooThemes