Pas une lumière ne me consola (autoportrait en couple)


Les jeudi 8, vendredi 9 et samedi 10 & jeudi 15, vendredi 16 et samedi 17 février – théâtre Le Hangar

Impromptu théâtral avec une danseuse lyrique qui parle anglais, un amoureux sensiblement burlesque qui s’emporte en allemand, des poèmes d’origine chinoise, de la musique…

Minuit. Le givre gaine de blanc toutes les herbes. Il passe l’aspirateur, gonfle des ballons. Elle danse. Elle danse elle dit : « Why did you leave me alone ? » Souvent, elle répète qu’elle est devenue étrangère au monde pour lequel jadis elle gâchait tant de temps. Mais elle ne s’en soucie guère. À minuit, elle écoute son coeur battre ou bien elle regarde le ciel. Elle titube dans le monde il est pris dans les choses, elle se met sur son chemin il trébuche ou s’emporte, elle demande « Où es-tu ? » il répond « Ich bin da ».

Pas une lumière ne me consola (autoportrait en couple)

ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse


Powered by WordPress. Designed by WooThemes