Débat / Rencontre: 18.1.2018, « Lettre d’un professeur français à un professeur allemand »

1915 : le professeur toulousain Kancellary écrit une lettre à un ami allemand – redécouverte par un lycéen en 2016. Véritable pamphlet germanophobe, il témoigne aussi d’une nostalgie pour l’Allemagne romantique. Que nous dit un tel document du passé commun de nos pays ? Pour sa publication, nous invitons historiens et germanistes à s’interroger cent ans après la fin de la Première guerre.
 
La « Lettre d’un professeur français à un professeur allemand » a été rédigée en allemand en 1915 par Édouard Kancellary, professeur d’allemand au lycée de Toulouse (aujourd’hui dénommé lycée Fermat). Elle n’a été envoyée qu’en 1919 et l’auteur n’a jamais reçu de réponse.

Kancellary a initialement écrit la lettre pour remercier un ami allemand (anonyme) de l’aide apportée au Censeur du lycée Fermat, retenu prisonnier en Allemagne.
Très vite pourtant, il se lance dans des considérations sur la guerre et l’Allemagne wilhelmienne, définie comme une « nation barbare », ayant totalement bafoué l’héritage de l’Allemagne des Lumières et romantique, que l’auteur admire et regrette.
 
Dans le cadre de la semaine franco-allemande. 

En partenariat avec le Pérégrinateur éditeur. Toulouse
Débat / Rencontre: 18.1.2018, « Lettre d’un professeur français à un professeur allemand »

ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse

Actualités Toulousaines : Information, Sorties Culturelles