Toulouse. Pierre Rigal, de J.-S.Bach à Buster Keaton


Un pianiste en queue-de-pie, sûr de sa gloire, vient saluer le public, s’approche de son instrument qu’il flatte de la main, puis règle la hauteur de son tabouret. Chacun ses tocs, mais il y a un truc : le piano (un Yamaha Disklavier) démarre tout seul une suite de Bach. Ainsi se déroulait lundi, «Suites absentes», création de Piano aux Jacobins»*, instaurant un lien invisible entre le pianiste François Dumont (aux Jacobins, donc) et le…
Toulouse. Pierre Rigal, de J.-S.Bach à Buster Keaton

ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse


Powered by WordPress. Designed by WooThemes