Frédéric Ribes : «La négrette, notre spécificité, fait notre succès»


Le vignoble souffre-t-il de la conjoncture ? Depuis 10-15 ans, le vignoble s’est réorganisé avec une meilleure segmentation AOP/IGP. Aujourd’hui, les volumes sont stabilisés avec des ventes de rosés à 20 000 hl/an et de rouge à 35-40 000 hl (35 486 hl sur la campagne 2015, 38 218 en 2016) dans un contexte Sud-Ouest pourtant difficile. Comment la nouvelle génération s’est-elle adaptée aux nouveaux goûts des consommateurs ? Dans le cadre d’une…
Frédéric Ribes : «La négrette, notre spécificité, fait notre succès»

ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse


Powered by WordPress. Designed by WooThemes