Toulouse. Plus que deux tripiers à Victor-Hugo


Ce matin, Charles de Lagausie est en train de ficeler une tête de veau sur le comptoir de sa loge, à Victo-Hugo. «C’est pour un restaurateur toulousain», précise le patron de la Triperie Gasconne. Derrière sa devanture, on trouve des tripes, des rognons, des langues (8,50€/kg), des pieds, des cœurs… «Je vais directement dans les abattoirs pour sélectionner mes morceaux», précise ce Gersois qui entame sa huitième saison en tant que tripier…
Toulouse. Plus que deux tripiers à Victor-Hugo


ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse


Actualités Toulousaines : Information, Sorties Culturelles