Élan de solidarité pour aider cette Toulousaine à mieux vivre son handicap

Depuis quelques jours, cette Toulousaine de 33 ans a lancé une cagnotte en ligne pour financer l’achat d’un véhicule adapté à son handicap. Au-delà de son projet personnel, elle veut envoyer un message d’espoir aux personnes à mobilité réduite.

élodie blaquières
© Noëlle Ballestrero

SURPRISE

« Je suis sans voix, je ne comprends pas ce qui m’arrive », lance Élodie Blaquières après une dernière visite sur le site de collecte en ligne Leetchi où elle a lancée la campagne “Une auto pour Elo“. Sa cagnotte est sur le point d’atteindre les 11 550 € sur les 16 500 € qu’elle souhaite récolter. Quelque 300 personnes ont ainsi donné en ligne. Une vague de solidarité à laquelle la Toulousaine ne s’attendait pas.

AUTONOMIE

Cette somme viendra s’ajouter aux 44 700 € déjà réunis auprès d’institutions publiques. Et pourrait lui permettre de boucler son budget afin d’acheter un véhicule adapté à son handicap. Car, aujourd’hui, pour se rendre à des entretiens d’embauche, elle doit faire appel à une auxiliaire de vie qui la transporte dans une voiture classique. « Ce n’est pas très valorisant pour l’image en termes d’autonomie », pointe Elodie Blaquières. Si elle souhaite se déplacer seule, elle peut aussi se tourner vers le service Mobibus. « Mais on sait uniquement la veille si le trajet sera possible. Sinon, il faut faire la demande 10 à 15 jours à l’avance. »

DÉTERMINATION

Atteinte d’une pathologie évolutive qui s’est déclarée dès son enfance, la jeune femme prépare son projet depuis plusieurs années : « J’ai passé mon permis en conduite accompagnée alors que ma mobilité me le permettait encore», relate-t-elle. Concevoir et trouver la voiture adaptée à sa perte de motricité et réunir son budget lui aura pris plus de six ans.

CARACTÈRE

Élodie Blaquières, qui apprend à vivre avec sa maladie, revendique une approche combative plutôt que politique. « Je ne souhaite pas être dans le misérabilisme, je veux hacker le système », lance-t-elle en référence à sa profession de web designer spécialisée dans l’expérience utilisateur. Un métier en plein essor, qu’elle désire pouvoir exercer une fois son véhicule acquis.

CONFIANCE

Grâce à cette campagne, la jeune femme aspire aussi à faire passer un message d’espoir. « J’aimerais que cela serve d’exemple aux personnes dans la même situation que moi, qu’elles puissent se dire que c’est possible. On n’a pas le choix, soit on se bat pour survivre, soit on subit tout le temps. »

Élan de solidarité pour aider cette Toulousaine à mieux vivre son handicap sur Le Journal Toulousain.

Élan de solidarité pour aider cette Toulousaine à mieux vivre son handicap

ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse

Actualités Toulousaines : Information, Sorties Culturelles