Une bioprothèse cardiaque nouvelle génération

IMPULSION – Pour la première fois en France, les médecins du CHU de Toulouse ont remplacé avec succès la valve cardiaque mitrale d’une patiente sans recourir à une opération à cœur ouvert. Cette prouesse a été permise grâce à une bioprothèse développée par la start-up française HighLife.
Fleur Olagnier

valve mitrale
©HighLife SAS

C’est une première dans l’Hexagone. Dans le cadre d’un essai clinique au CHU de Toulouse, une patiente de 69 ans a subi le remplacement d’une valve cardiaque dite “mitrale” sans opération à cœur ouvert. Cette valve permet la circulation du sang de l’oreillette gauche vers le ventricule gauche du cœur. Mais, parfois, ce clapet anti retour peut s’user, et laisser passer un peu de sang dans le mauvais sens. Il est alors nécessaire de la changer pour une prothèse.
Or, à ce jour, cette procédure délicate ne s’effectue que dans le cadre d’une opération à cœur ouvert, pendant laquelle une machine extracorporelle remplace le cœur et les poumons. Une intervention lourde et très risquée pour les patients fragiles, déjà malades ou âgés.

Une procédure chirurgicale moins lourde

L’hôpital de la Ville rose a donc collaboré avec la start-up française HighLife, créatrice d’une bioprothèse nouvelle génération. Sa forme bien spécifique permet en effet une installation via une procédure chirurgicale moins lourde. « Une seule petite incision entre les côtes suffit à implanter la valve artificielle dans le corps du patient », précise Gorge Börtlein, président de HighLife. « La valve naturelle est alors prise en sandwich entre la bioprothèse et un anneau en matériau biocompatible pour assurer l’étanchéité du dispositif. » « Avant la bioprothèse HighLife, nulle part dans le monde une procédure allégée n’avait encore été utilisée pour remplacer une valve mitrale », souligne le professeur Bertrand Marcheix, chirurgien cardio-vasculaire au CHU de Toulouse.
Huit opérations de ce type ont déjà eu lieu en Ukraine et en Italie avant l’intervention en juillet au CHU de Toulouse, sélectionné pour son excellence en chirurgie cardiaque. La start-up planifie 20 nouvelles opérations en Europe dans les mois à venir pour assurer la fiabilité de son système, notamment dans l’hôpital de la Ville rose, avant de passer à la commercialisation.

Une bioprothèse cardiaque nouvelle génération sur Le Journal Toulousain.

Une bioprothèse cardiaque nouvelle génération

ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse

Actualités Toulousaines : Information, Sorties Culturelles