Après les dégâts de ce week-end à Paris et en province, les agriculteurs rentrent dans le conflit


Le quartier Saint-Cyprien a été l'épicentre des casseurs qui s'en sont pris aux commerces  cdr

Le quartier Saint-Cyprien a été l’épicentre des casseurs qui s’en sont pris aux commerces
cdr

Une nouvelle fois, ce week-end, les manifestations des gilets jaunes à Paris et en province ont laissé place à d’incroyables débordements. À Toulouse, comme souvent,  c’est le quartier Saint-Cyprien qui a été la cible des casseurs qui s’en sont pris aux commerces entre Saint-Cyprien et Patte d’oie.

 

 

 

 

 

Des boutiques détruites, des voitures et des barricades incendiées, la fin de la manifestation des gilets jaunes a tourné à la casse et aux dégradations à Saint-Cyprien . 5 500 manifestants ont été recensés par la préfecture de la Ville rose. 38 personnes ont été interpellées et 12 ont été blessées dont 4 membres des forces de l’ordre.

 

Sur le terrain, les gilets jaunes sont toujours mobilisés et pourront compter sur un renfort de poids ce lundi 10 décembre. Mécontents également, notamment à propos de la pression fiscale, la faible rémunération et le dénigrement dont ils estiment être la cible, les agriculteurs lancent des actions dans toute la France, durant toute la semaine.

 

Des élus, dont Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse, ainsi que des syndicats et des organisations patronales doivent rencontrer ce lundi le président de la République. Ce soir, Emmanuel Macron doit annoncer des mesures pour tenter de calmer la colère des manifestants.

 

 

 

Valentin Grezet

The post Après les dégâts de ce week-end à Paris et en province, les agriculteurs rentrent dans le conflit appeared first on Toulouse Infos.

Après les dégâts de ce week-end à Paris et en province, les agriculteurs rentrent dans le conflit


ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse