Diversifier son patrimoine avec un placement en parts de Groupement forestier

Diversifier son patrimoine avec un placement en parts de Groupement forestier

Diversifier son patrimoine avec un placement en parts de Groupement forestier

Le choix de diversifier son patrimoine est à priori une question de sécurité et de rendement. Les investisseurs à la fois prudents et ambitieux ne se limitent pas à un seul placement au risque d’y perdre leur mise si la valeur des actifs venait à baisser.

 

 

 

 

Pareillement, ils recherchent dans plusieurs supports la garantie d’un rendement compensatoire au cas où le même événement se produisait. Mais pardessus-tout, le fait de consolider deux ou trois placements comporte un avantage de rémunération non négligeable, puisque logiquement plusieurs activités lucratives sont potentiellement plus rémunératrices qu’une seule.

 

Mais comment avoir l’assurance d’une diversification réussie ? Sans hésitation, le plus sûr est de s’orienter vers les placements qui présentent un équilibre juste entre risque et rendement. Dans cette catégorie, l’investissement locatif est particulièrement apprécié. Mais mieux encore, réaliser un placement en parts de Groupement forestier répond à plusieurs objectifs patrimoniaux en même temps. Un atout considérable que d’ailleurs aucun autre support n’est en position d’offrir. Coup de projecteur sur les valeurs de ce placement.

 

Un support d’investissement pour optimiser la rentabilité locative : 
Dans le cadre d’une diversification patrimoniale, les candidats qui souhaitent créer un complément de revenus à la fois réguliers et sécurisés font plus confiance aux placements qui se fondent sur des actifs tangibles. Les massifs forestiers comme on le sait sont bien des actifs réels. Donc l’investissement dans ce type de biens est en bonne logique une manière très efficace de sécuriser ses flux de revenus.

 

Il ne faut cependant pas voiler la face. Avec un taux de rendement aux alentours de 2% (variable selon la composition et le volume d’actifs ainsi que la fréquence de coupe de bois), investir en Groupement Forestier ne fait pas le poids par rapport à la majorité des supports d’investissement éco-responsables. Prélevés des frais du Groupement forestier, ce taux peut même être rabaissé à 1%. En matière de rendement, cette option ne fait donc pas rêver. Les revenus additionnels sont bien là mais leur proportion est faible. Donc autant s’en rendre compte au départ pour ne pas faire fausse route.

 

Mais avant d’aller plus loin dans ses jugements, il a fallu auparavant mentionner un élément essentiel. Lorsque l’épargnant se consent à détenir ses parts sur le long terme (ce qui est la caractéristique principale même d’un investissement en parts de groupement forestier), le retour sur investissement est plus certain. Pourquoi ? Parce qu’il s’agit d’un placement assorti de plusieurs avantages fiscaux et qu’au fil du temps, ces derniers dopent progressivement le capital. Aussi, lorsque l’avantage fiscal est assis sur les différentes recettes imposables, leur déduction peut occasionner des écarts positifs importants dans le calcul du bénéfice net des épargnants. Cela concerne autant les dépenses engagées dans la structure.

 

Un atout fiscal unique :
Investir dans un groupement forestier permet aux souscripteurs de parts d’optimiser avec assurance leurs besoins en matière d’investissement. En vue de diversifier leur patrimoine pour estimer une rentabilité meilleure et mieux répartir les risques locatifs, ce placement est aussi un outil de transmission patrimoniale privilégié.

Mais une des raisons qui incite également à investir est l’optimisation fiscale. Selon l’article 793 du CGI relatif au Groupement Forestier, les avantages fiscaux accordés par un Groupement Forestier sont :

– Réduction de l’IR de 18% du montant d’investissement
– Réduction immédiate d’ISF de 50% de la valeur des parts
– Abattement d’ISF de 75% de la valeur des parts dans le calcul de l’assiette de l’ISF
– Abattement de 75% sur les parts de GFF

 

En conclusion, acheter des parts de Groupements Forestiers est associé à plusieurs autres avantages tels que la diminution de l’imposition et une meilleure préparation de la retraite et de la succession. Les avantages fiscaux en particulier font de ce placement un investissement attrayant. Par surcroît, les perspectives futures dont l’augmentation du prix de l’hectare et les prévisions d’une forte évolution de la demande sont supposées améliorer la rentabilité locative de ce placement.

 

 

 

 

 

 

 

La rédaction

The post Diversifier son patrimoine avec un placement en parts de Groupement forestier appeared first on Toulouse Infos.

Diversifier son patrimoine avec un placement en parts de Groupement forestier

ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse

Actualités Toulousaines : Information, Sorties Culturelles