« Les Histoires de Rosalie » au Théâtre du Grand Rond à Toulouse


« Les Histoires de Rosalie » au Théâtre du Grand Rond à Toulouse

« Les Histoires de Rosalie » au Théâtre du Grand Rond à Toulouse

Du 14 au 24 février 2018, le spectacle « Les Histoires de Rosalie », adapté du roman éponyme, se joue au Théâtre du Grand Rond à Toulouse. En cette période de vacances scolaires, les plus petits comme les plus grands sont invités à découvrir le monde des marionnettes à travers ce spectacle. « Les Histoires de Rosalie » est un mélange entre comédie et marionnette, accessible à partir de 5 ans.

 

 

 

Dans ce récit, Claude Sanchez prend la place de l’auteur et veut nous faire redécouvrir avec simplicité l’enfance que lui racontait sa grand-mère, à travers les yeux de la dame qu’elle est devenue. Elle nous offre « un spectacle à feuilleter comme on feuillette un vieil album de photos », nous confie-t-elle.

 

Le spectacle est monté par la compagnie Théâtre Folavril. Ces dernières années, la Compagnie Théâtre Folavril mène ses recherches autour de thématiques éclairées par des textes contemporains. Son nouveau projet « Les Histoires de Rosalie » est mis en œuvre par Claude Sanchez. Il se situe « dans le prolongement de l’aventure artistique de la compagnie ».

 

Adapté du roman « Les Histoires de Rosalie » de Michel Vinaver, ce spectacle raconte le parcours initiatique d’une petite fille qui fait tout un tas de bêtises de son âge. Une petite fille qui préfère rire de ses bêtises. Plusieurs récits de 5 à 10 minutes se succèdent.

 

« Mon envie de partager les « Histoires de Rosalie » au théâtre, est née de la puissance et de la simplicité de ces courts récits enchanteurs. C’est un désir de parcourir « l’enfance », celle qui permet de se construire, qui est le socle de fondation de l’adulte. Un besoin de réveiller, de revisiter cette période de la vie avec un regard conciliant et enjoué. Il est question d’une mise en abyme. », nous assure Claude Sanchez.

 

« Mon désir est de partager avec le monde de l’enfance »

Claude Sanchez nous confie que « ce spectacle est la première adaptation théâtrale que j’entreprends pour les enfants. Au-delà du plaisir de retrouver l’écriture de Michel Vinaver sous un jour nouveau, simple et léger, ce texte m’a tout de suite donné ce désir de voir la petite Rosalie prendre corps dans une marionnette. Explorer ces aventures avec une vraie Rosalie qui va de l’avant, part en escapade, fait des bêtises, laisse libre son imagination. Mon désir actuel est de partager, avec le monde de l’enfance, cette envie de grandir de la joyeuse Rosalie. Je veux porter en tant que femme la voix de cette grande Dame en devenir. »

 

La notion de partage est très importante pour Claude Sanchez qui joue depuis le 14 février le rôle de la petite Rosalie. Les séances ont déjà débuté depuis la semaine dernière et pour Claude Sanchez, ce sont des séances « remarquables, des séances scolaires où les petits sont à l’écoute, les enfants sont suspendus et c’est merveilleux de les voir comme ça. Ils posent beaucoup de questions et ont envie à leur tour de se faire raconter des histoires par leurs parents. »

 

Les petites mains de l’ombre :

Conçue en collaboration avec les artistes de la compagnie Créature (Blagnac), Rosalie est une Marionnette dite de type Bunraku.

Concernant la scénographie, un miroir, un meuble modulable font office de décor. Des décors et des accessoires qui sauront trouver tout leur sens durant le spectacle.

Claude Sanchez est à l’origine de l’adaptation du roman. Elle y est l’interprète et metteuse en scène.

Odile Brisset s’occupe du côté artistique, des accessoires et des costumes.
Elle a choisi très vite de s’adresser au jeune public, en créant des spectacles sur des sujets dits difficiles.

Joël Abriac crée la bande-son et se charge des lumières. Il est tout à la fois, illustrateur sonore, créateur lumière, vidéo, directeur technique ou encore régisseur. C’est un véritable touche à tout !

Michel Broquin s’occupe de la création des marionnettes. Pierre Dequivre se charge des décors accompagné de Pier Paolo Cifoni et de Sha Presseq.

Philippe Sanchez-Clément s’adonne aux visuels et à la création graphique.

 

Du roman au spectacle :

Les « Histoires de Rosalie » de Michel Vinaver est un livre pour la jeunesse constitué de 24 récits de la vie de Rosalie. Ce titre est le seul livre qu’il ait écrit pour les enfants.

 

Michel Vinaver nous raconte par une succession de petites histoires, des épisodes de l’enfance de sa grand-mère. Elle voulait tout voir, tout entendre, tout comprendre. L’adaptation s’inspire de 6 histoires de ce roman.

 

Les représentations ont lieu depuis le 14 février au Théâtre du Grand Rond à Toulouse. Depuis ce mardi 20 février, les spectacles sont disponibles deux fois par jour, une à 11 heures et l’autre à 15 heures. Le dernier spectacle aura lieu le samedi 24 février aux mêmes horaires.

 

 

 

 

 

 

Virginie Tsiao

The post « Les Histoires de Rosalie » au Théâtre du Grand Rond à Toulouse appeared first on Toulouse Infos.

« Les Histoires de Rosalie » au Théâtre du Grand Rond à Toulouse

ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse