Retour à la case garde à vue pour le jeune trio de pickpockets


Retour à la case garde à vue pour le jeune trio de pickpockets

Retour à la case garde à vue pour le jeune trio de pickpockets

Trois jeunes filles ont été interpellées mardi 24 avril, dans le métro toulousain. Placées en garde à vue, elles venaient de ponctionner la somme de 400€ à l’aide d’une carte bancaire dérobée. L’effet personnel appartenait à une femme accompagnée d’un enfant handicapé.

 

 

 

 

Les faits ont eu lieu dans les environs de 12 heures à la station de Saint-Cyprien République. Alors qu’elle achetait un billet de métro sur un automate, les 3 pickpockets ont mémorisé le code de sa carte avant de la lui dérober dans les escalators. Une plainte a rapidement été déposée.

 

Dans la même journée, le groupe a tenté une récidive aux Arènes mais il a très vite été repéré par les caméras de surveillance. Pour les protagonistes, c’est déjà la troisième arrestation en l’espace de quelques semaines. Un fait d’autant plus alarmant que ces jeunes filles n’ont que 11, 12 et 14 ans.

 

Si ces jeunes adolescentes font déjà preuve d’une certaine maîtrise en matière de vol à la tire, elles semblent moins à l’aise en terme de discrétion : le trio originaire d’Ex-Yougoslavie, avait déjà été attrapé « la main dans le sac » à la mi-avril, après avoir dérobé 2.400 € à deux femmes.

 

 

 

 

 

Kenza Gros Desormeaux

The post Retour à la case garde à vue pour le jeune trio de pickpockets appeared first on Toulouse Infos.

Retour à la case garde à vue pour le jeune trio de pickpockets

ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse