Toulouse met un frein à Airbnb


Toulouse met un frein à Airbnb

Toulouse met un frein à Airbnb
Photo : Cl.Santilli/dr

Le conseil municipal votera ce vendredi 15 Juin une mesure afin d’encadrer la location de logements sur les plateformes de type Airbnb. Si cette mesure est adoptée, toute personne souhaitant utiliser ces plateformes pour mettre son bien immobilier en location devra s’enregistrer auprès de la mairie.

 

 

 

Toulouse n’est pas encore touchée par les excès d’Airbnb que peuvent connaitre des grandes villes comme Paris ou Barcelone, mais comme le dit l’adage il vaut mieux prévenir que guérir. En effet, il y un risque de pénurie de logements, Toulouse qui est une des villes étudiantes les plus prisées ne peut se permettre de manquer de logements pour accueillir de nouveaux étudiants. De plus il y a un manque à gagner pour le secteur hôtelier qui est touché par cette concurrence jugée déloyale.

 

La coordinatrice en charge de la politique touristique, Sylvie Rouillon-Valdiguié, a déjà précisé le point de vue de la mairie au sujet de la plateforme de locations. L’enregistrement auprès de la mairie servira d’une part à faire respecter le plafond de 120 jours de location dans l’année. Mais d’autres part cela servira surtout à mieux connaitre l’offre de logement et analyser son évolution. Cependant la mise en place d’une brigade de contrôle, comme c’est le cas dans d’autres villes, n’est pas à l’ordre du jour.

 

Cette mesure est en adéquation avec la volonté du gouvernement de ralentir le développement de la plateforme, puisque l’Assemblée a votée un durcissement des sanctions pour les loueurs ne respectant pas leurs obligations. Et pour la première fois ces sanctions visent également Airbnb et les autres sites de ce type.

 

 

 

 

 

Rachid Chikhaoui

The post Toulouse met un frein à Airbnb appeared first on Toulouse Infos.

Toulouse met un frein à Airbnb

ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse