Un procès 5 ans après le scandale de la viande de cheval


Un procès 5 ans après le scandale de la viande de cheval cdr

Un procès 5 ans après le scandale de la viande de cheval
cdr

5 ans après le scandale alimentaire qui avait touché l’entreprise Spanghero de Castelnaudary, dans l’Aude, un procès aura bien lieu. En effet, la justice française a décidé de renvoyer devant le tribunal correctionnel 4 personnes soupçonnées d’avoir participé à l’escroquerie, 2 ex dirigeants de la société et 2 négociants néerlandais qui sont accusés d’être à l’origine du scandale alimentaire de la viande de cheval vendu frauduleusement comme étant du bœuf.

 

 

L’ancien dirigeant Jacques Poujol et le directeur Patrice Monguillon, en lien avec les Néerlandais Johannes Fasen et Hendricus Windmeijer, sont soupçonnés d’avoir trompé la société de fabrication de plats préparés Tavola, filiale du groupe Comigel, en lui vendant en 2012 et début 2013 plus de 500 tonnes de viande présentée comme du bœuf alors qu’il s’agissait de cheval, notamment en modifiant l’étiquetage des produits.

 

Le scandale, qui avait démarré au Royaume-Uni début 2013, s’était étendu à toute l’Europe. Il avait mis en lumière l’opacité des circuits d’approvisionnement et de transformation menés par des «traders» en viande dont les affaires passaient par Chypre, les Pays-Bas ou la Roumanie.

 

Si l’affaire n’avait causé aucune conséquence sanitaire, le public avait découvert l’existence du «minerai de viande», un aggloméré de bas morceaux hachés, vendu le plus souvent surgelé et atterrissant dans les assiettes, essentiellement sous la forme de plats préparés, comme des lasagnes en barquette.

 

 

 

 

 

Pierre-Jean Gonzalez

The post Un procès 5 ans après le scandale de la viande de cheval appeared first on Toulouse Infos.

Un procès 5 ans après le scandale de la viande de cheval

ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse