Andorre : la route d'accès au Pas de la Case fermée au moins un mois

La RN 22, entre le Pas de la Case et la France, sera fermée pendant un mois.

La RN 22, entre le Pas de la Case et la France, sera fermée pendant un mois. (©Twitter / GovernAndorra)

Depuis samedi 27 avril 2019, l’Andorre est presque totalement coupée de la France. A proximité du poste des douanes, un glissement de terrain a eu lieu, provoquant la coupure totale de la RN 22, seule route d’accès directe entre la France et la Principauté.

Lire aussi : La route entre Toulouse et le Pas de la Case fermée pour une durée indéterminée

Quatre semaines, hypothèse la plus probable

Alors que la durée de fermeture de cet axe était en suspens depuis plusieurs jours, le préfet de la Région Occitanie, Etienne Guyot, a annoncé que « une réouverture (en alternance) de la route dans environ quatre semaines est l’hypothèse la plus probable. » Selon les aléas du chantier (météo, configuration du talus), la circulation pourrait être rétablie plus tôt… ou plus tard. 

Toutefois, le préfet prévient : 

Aucune réouverture n’est envisageable avant deux semaines.

Un éboulis actif de schiste 

Dans un précédent communiqué, la préfecture de l’Ariège indiquait qu’il s’agissait « d’un éboulis actif de schiste », au niveau de l’ancienne mine de Porta (Pyrénées-Orientales), constaté dès le 24 avril. Samedi, la situation s’est aggravée avec « une amplification des éboulements et l’élargissement important d’une faille entre la masse rocheuse instable et sa partie stable. » Ainsi, il était fait état d’une « forte probabilité d’éboulements », ce qui a entraîné la fermeture de la RN 22. 

L’intervention sur le site s’annonce « complexe » et sera menée en plusieurs temps : 

Il va s’agir dans un premier temps de maîtriser le risque pour rétablir la circulation, puis de stabiliser durablement la zone.

Lire aussi : Éboulement en Andorre : l’accès au Pas de la Case fermé pour plusieurs semaines

Détour obligatoire par Bourg-Madame et l’Espagne 

Cette coupure de la RN 22 n’est pas sans conséquences. D’abord routières : désormais, en venant de Toulouse, il faut obligatoirement faire un détour de 2h30, en empruntant le tunnel de Porté-Puymorens et rejoindre Bourg-Madame avant de passer par l’Espagne et remonter au Pas de la Case via Andorre-la-Vieille.

Un itinéraire bis (très) long qui a rendu le Pas de la Case, habituellement si vivant et avec de nombreux clients, complètement désert. Dimanche 28 avril, l’activité commerciale était quasi inexistante. Et cela pourrait donc encore perdurer pendant un mois…

Lire aussi : L’IMAGE. En Andorre, le Pas de la Case déserté par les clients après la fermeture de la RN22

Information & Actualités Toulouse https://actu.fr/toulouse/rss.xml


ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse


Andorre : la route d'accès au Pas de la Case fermée au moins un mois

La RN 22, entre le Pas de la Case et la France, sera fermée pendant un mois.

La RN 22, entre le Pas de la Case et la France, sera fermée pendant un mois. (©Twitter / GovernAndorra)

Depuis samedi 27 avril 2019, l’Andorre est presque totalement coupée de la France. A proximité du poste des douanes, un glissement de terrain a eu lieu, provoquant la coupure totale de la RN 22, seule route d’accès directe entre la France et la Principauté.

Lire aussi : La route entre Toulouse et le Pas de la Case fermée pour une durée indéterminée

Quatre semaines, hypothèse la plus probable

Alors que la durée de fermeture de cet axe était en suspens depuis plusieurs jours, le préfet de la Région Occitanie, Etienne Guyot, a annoncé que « une réouverture (en alternance) de la route dans environ quatre semaines est l’hypothèse la plus probable. » Selon les aléas du chantier (météo, configuration du talus), la circulation pourrait être rétablie plus tôt… ou plus tard. 

Toutefois, le préfet prévient : 

Aucune réouverture n’est envisageable avant deux semaines.

Un éboulis actif de schiste 

Dans un précédent communiqué, la préfecture de l’Ariège indiquait qu’il s’agissait « d’un éboulis actif de schiste », au niveau de l’ancienne mine de Porta (Pyrénées-Orientales), constaté dès le 24 avril. Samedi, la situation s’est aggravée avec « une amplification des éboulements et l’élargissement important d’une faille entre la masse rocheuse instable et sa partie stable. » Ainsi, il était fait état d’une « forte probabilité d’éboulements », ce qui a entraîné la fermeture de la RN 22. 

L’intervention sur le site s’annonce « complexe » et sera menée en plusieurs temps : 

Il va s’agir dans un premier temps de maîtriser le risque pour rétablir la circulation, puis de stabiliser durablement la zone.

Lire aussi : Éboulement en Andorre : l’accès au Pas de la Case fermé pour plusieurs semaines

Détour obligatoire par Bourg-Madame et l’Espagne 

Cette coupure de la RN 22 n’est pas sans conséquences. D’abord routières : désormais, en venant de Toulouse, il faut obligatoirement faire un détour de 2h30, en empruntant le tunnel de Porté-Puymorens et rejoindre Bourg-Madame avant de passer par l’Espagne et remonter au Pas de la Case via Andorre-la-Vieille.

Un itinéraire bis (très) long qui a rendu le Pas de la Case, habituellement si vivant et avec de nombreux clients, complètement désert. Dimanche 28 avril, l’activité commerciale était quasi inexistante. Et cela pourrait donc encore perdurer pendant un mois…

Lire aussi : L’IMAGE. En Andorre, le Pas de la Case déserté par les clients après la fermeture de la RN22

Information & Actualités Toulouse https://actu.fr/toulouse/rss.xml

ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse


Actualités Toulousaines : Information, Sorties Culturelles