AU CINEMA. "Royal Corgi", la Reine d'Angleterre et son chien pour un divertissement familial

La Reine d'Angleterre est au centre de ce film...

La Reine d’Angleterre est au centre de ce film…

La Reine d’Angleterre, Elisabeth II, est depuis sa plus tendre enfance une fan des Corgis. Elle en a élevé un nombre quasi incalculable. Encore aujourd’hui sa petite troupe à quatre pattes ne la quitte pas. Voilà pour l’Histoire.

Au Palais de Buckingham… et au chenil

À vrai dire, le film sous rubrique ne s’en éloigne pas beaucoup. Où l’on voit le Prince Philip, duc d’Edimbourg, offrir à Sa Gracieuse Épouse un chiot Corgi. Très affectueux, le petit animal va rapidement faire la conquête de la Royale Majesté au point qu’elle va le nommer numéro 1 de la tribu canine, le Royal Corgi, avec collier en or à la clé.

Baptisé Rex, le jeune chien prend un peu le melon, pour le moins. Pas malin, il ne se rend pas compte qu’un autre des chiens prétendait au trône. Mal va lui en prendre.

À la suite d’une escapade aventureuse, Rex va se retrouver dans un chenil. Ignorant de ce monde et des codes qui le régissent, il va échapper de peu, grâce aux quelques copains qu’il a le temps de se faire, à une fight qui lui aurait été à coup sûr fatale. Mais l’aventure ne s’arrête bien sûr pas là.

Cet incroyable dessin animé nous plonge dans le Palais de Buckingham, ses rites et traditions, son flegme, ses ambiances so british, avec des serviteurs à hurler de rire. Quant au Prince en question, il n’est rien de dire combien il n’a pas trop son mot à dire…

Corgi, la Reine et les époux Trump…

Sommes-nous vraiment loin de la réalité ? Mais le plus hilarant est certainement la visite des époux Trump. Donald essayant de persuader Sa Majesté de l’intérêt de certaines alliances économiques pendant que Melania tente, en vain, de convaincre Rex d’honorer sa chienne, Corgi évidemment. Au cours du dîner d’apparat, les choses vont tourner au drame diplomatique…

L’envers de « La Belle et le Clochard »

Dire que tout ce petit monde est croqué avec une savoureuse subtilité est un doux euphémisme. Le sous-texte évoque bien sûr la fracture séparant les puissants des pauvres. C’est aussi, à l’envers, l’histoire de « La Belle et le Clochard ». C’est dire qu’il y a aussi du sentiment et de l’émotion. L’humour est parfois décapant mais globalement c’est bien un divertissement familial que nous proposent Ben Stassen et Vincent Kesteloot.

>> En vidéo : la bande-annonce du film <<

Robert Pénavayre

Infos pratiques :
« Royal Corgi »
Réalisateurs : Ben Stassen et Vincent Kesteloot.
Durée : 1 h 32.
Genre : comédie

Information & Actualités Toulouse https://actu.fr/toulouse/rss.xml

ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse


Actualités Toulousaines : Information, Sorties Culturelles