L'un des deux réacteurs de la centrale nucléaire de Golfech à l'arrêt après une fuite

l'un des deux réacteurs de Golfech est à l'arrêt après une fuite.

L’un des deux réacteurs de Golfech est à l’arrêt après une fuite.

Depuis ce lundi 2 décembre 2019, un réacteur de la centrale nucléaire de Golfech (Tarn-et-Garonne) est à l’arrêt complet. Un arrêt décidé par les équipes de la centrale nucléaire, après une fuite survenue vers 4 heures du matin.

Lire aussi : Des démineurs interviennent à la centrale nucléaire de Golfech après une alerte aux explosifs

Fuite vapeur sur une tuyauterie

Dans un communiqué, les équipes de la centrale nucléaire de Golfech précisent que c’est l’unité de production n°2 qui a été mise à l’arrêt, après une « fuite vapeur sur une tuyauterie située en salle des machines, dans la partie non nucléaire des installations ».

Selon EDF :

Cet arrêt n’a aucune conséquence sur la sûreté des installations, la sécurité des personnes, ni sur l’environnement.

Après une mise à l’arrêt de près de deux mois

Les équipes de la centrale procèdent actuellement à la réparation de la fuite. L’unité de production n°2 avait été remise en service jeudi 28 novembre 2019, après un arrêt programmé de près de deux mois pour permettre le renouvellement d’une partie de son combustible et des opérations de maintenance. EDF indique que ces ces opérations ont notamment concerné «  le contrôle du groupe turboalternateur, des travaux de robinetterie, la maintenance des pompes, etc.»

Pas de date de remise en service pour le moment

Pour l’instant EDF ne se prononce pas sur une date de remise en service du réacteur, indiquant simplement que  « la réparation sera menée au plus tôt pour permettre de redémarrer l’unité numéro 2 en toute sûreté, dans les meilleurs délais ».

« L’unité de production n° 1 est actuellement en production et à la disposition du réseau électrique national », précise EDF.

Pointé du doigt par l’Autorité de sûreté nucléaire

Dans son bilan annuel rendu public en septembre dernier, l’Autorité de sûreté nucléaire avait pointé le nombre d’incidents en hausse à la centrale nucléaire de Golfech en 2018,  fustigeant des difficultés organisationnelles et humaines. Une inspection d’envergure a été menée à la centrale nucléaire en octobre.

Lire aussi : Incidents en hausse à la centrale de Golfech, l’Autorité de sûreté nucléaire va mener une inspection

Information & Actualités Toulouse https://actu.fr/toulouse/rss.xml

ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse


Actualités Toulousaines : Information, Sorties Culturelles