Météo. En 2019, les températures maximales sont les plus chaudes jamais enregistrées à Toulouse

Le mois de décembre 2019 est un des plus chauds de l'histoire, à Toulouse et en Haute-Garonne.

Le mois de décembre 2019 est un des plus chauds de l’histoire, à Toulouse et en Haute-Garonne. (©Lilian Cazabet / Actu Toulouse)

Le mois de décembre 2019 est rentré dans le top 5 des mois de décembre les plus chauds depuis 1947, indique le spécialiste de Météo France 31, Pascal Boureau, dans son rapport. 

La période la plus chaude a été enregistrée autour de Noël, avec par exemple 21°C à Luchon, samedi 21 décembre 2019, ou encore 20°C à Martres-Tolosane, mardi 24 décembre 2019.

Lire aussi : Météo. Toulouse : Un record de température a été battu pour une veille de Noël dans la Ville rose

Un mois de décembre marqué par des températures « nettement plus douces que la normale » avec « une moyenne de 6°C pour les minimales et de 13°C pour les maximales à Toulouse« . Soit des « valeurs supérieures à la normale de 3°C ».

Un record de chaleur qui est « assez loin cependant de décembre 2015 ».

La moyenne des maximales explose

Cette année 2019 bat un nouveau record en Haute-Garonne, se positionnant comme l’année la plus chaude pour les maximales. Pascal Boureau explique :

Si l’on regarde uniquement les températures maximales, la valeur moyenne de 19,9°C est la plus chaude relevée à Blagnac depuis le début des observations en 1947, juste devant 2011 et 2003.

La moyenne globale de l’année est de 15°C, ce qui est plus chaud de +1,2 °C que la normale à Toulouse. 2019 devient alors la cinquième année la plus chaude pour la Ville rose.

Presque tous les mois plus chauds que la normale

Sinon les mois de janvier et de mai qui ont été plus froids que la normale, « tous les autres mois ont connu des valeurs supérieures aux moyennes mensuelles ». Tout particulièrement l’été, qui a connu deux épisodes de canicule.

Le 27 juin est le jour le plus chaud de l’année, avec 40°C à Toulouse et 42°C à Grenade-sur-Garonne.

Lire aussi : Météo. Toulouse et huit départements d’Occitanie en alerte orange canicule, jusqu’à 42°C annoncés

Un mois de soleil en plus, peu de gelées nocturnes

L’ensoleillement annuel a atteint 2 239 heures à Toulouse, soit un bonus de 200 heures par rapport à la normale. L’équivalent « d’un treizième mois de soleil sur la Haute-Garonne », commente Pascal Boureau.

Le nombre de jours avec des gelées est très faible : seulement 13 nuits gélives, quand la moyenne est de 31.

Tempêtes et précipitations

De fréquentes rafales de vent ont marquées l’année, pouvant monter jusqu’à 100 km/h le 27 janvier, ainsi que les 13 et 22 décembre 2019. Des orages sont tombés aussi pendant l’été, entraînant des phénomènes de tornades dans la nuit du 19 au 20 juin et dans la soirée du 9 août sur l’axe Fontenilles-Lanta.

Lire aussi : Tempête Fabien : rafales à 100 km/h à Toulouse dans la nuit, fin de la vigilance orange en Occitanie

Alors que la sécheresse faisait rage en début d’automne, les précipitations de 2019 sont au final « à peu près conformes à la norme », avec un cumul de 626 litres tombés en plaine toulousaine et 942 litres à Luchon.

Information & Actualités Toulouse https://actu.fr/toulouse/rss.xml

ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse

Actualités Toulousaines : Information, Sorties Culturelles