Montauban. Trafic de stups démantelé : cocaïne, cannabis et 100 000 euros en liquide saisis

Les perquisition ont permis de saisir 500 g de cocaïne, 500 grammes d'herbe, 1,6 kg de résine de cannabis et plu de 100 000 euros en liquide.

Les perquisitions ont permis de saisir 500 g de cocaïne, 500 grammes d’herbe, 1,6 kg de résine de cannabis et plus de 100 000 euros en liquide. (©Gendarmerie)

L’opération avait été baptisée « phacochère », surnom donné à l’un des protagonistes. Au terme de quatre mois d’enquête, les gendarmes de la brigade de recherches (BR) de Montauban (Tarn-et-Garonne) ont démantelé un réseau de trafiquants de stupéfiants, qui approvisionnait le Caussadais en cannabis (herbe, résine) et cocaïne.

Lire aussi : Près de Toulouse. Les gendarmes démantèlent un réseau de stupéfiants, dix trafiquants présumés écroués

Sept individus interpellés

Au cours de l’été, des élu locaux s’étaient plaints de l’existence de ce trafic qui se déroulait au sein d’appartements. Le procureur de la République, Olivier Czernik avait alors saisi les gendarmes qui s’étaient attelés à la tâche : planques, écoutes, filatures. Très vite, il est apparu que le réseau s’organisait autour de deux fournisseurs-grossistes et de leurs acheteurs-revendeurs

Ce travail de fourmi a débouché sur une vaste opération coordonnée, mardi 26 novembre 2019, aux aurores. Une cinquantaine de militaires a investi le domicile de sept individus âgés de 23 à 36 ans. Le procureur de Montauban indique :

Cinq de ces personnes avaient des antécédents judiciaires et les deux grossistes étaient en état de récidive légale pour infraction à la législation sur les stupéfiants.

Lire aussi : Toulouse. La police intercepte un « Go fast » sur l’autoroute : 38 kg de cannabis et 20 000 euros saisis

Cocaïne, cannabis et cash saisis

 Lors des perquisitions, les enquêteurs découvraient 500 g de cocaïne, 500 g d’herbe, 1,6 kg de résine de cannabis, des armes à feu et plus de 100 000 euros en liquide, conditionnés en bloc sous cellophane.

A l’issue de leur garde à vue, cinq de ces individus ont été déférés devant le juge d’instruction. Mis en examen pour trafic de stupéfiants, il ont été présentés au juge des libertés qui devait statuer sur leur placement en détention provisoire, requis par la parquet. Les investigations se poursuivent pour déterminer l’ampleur exacte du réseau et les éventuelles complicité dans ce dossier.  

Information & Actualités Toulouse https://actu.fr/toulouse/rss.xml

ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse

Actualités Toulousaines : Information, Sorties Culturelles