Municipales 2020. À Toulouse, le RN veut prolonger le tramway et recouvrir les voies ferrées

Quentin Lamotte, candidat du Rassemblement National (RN) aux élections municipales 2020 à Toulouse.

Quentin Lamotte, candidat du Rassemblement National (RN) aux élections municipales 2020 à Toulouse. (©G.K. / Actu Toulouse)

À un peu plus de trois mois des élections municipales, Quentin Lamotte, le candidat du Rassemblement national (RN) à Toulouse, commence à dévoiler ses premières propositions. Après s’être déclaré favorable au maintien de la 3e ligne de métro, au prolongement des deux lignes de métro existantes, mais aussi en faveur d’un RER toulousain, le conseiller régional a présenté une nouvelle proposition en matière de transports et d’urbanisme

Lire aussi : Municipales 2020 à Toulouse. Le candidat du RN propose de prolonger les deux lignes de métro

Prolonger le tramway jusqu’à Matabiau 

S’il n’entend pas « faire un catalogue la Prévert », Quentin Lamotte a soumis, mardi 11 décembre 2019, son « projet phare et structurant pour améliorer la vie des Toulousains : le Tramway aéroport gare (TAG) ». 

Sur le papier, l’idée est simple : prolonger la ligne T2 du tramway, qui va actuellement de l’aéroport Toulouse-Blagnac à Palais-Justice, jusqu’à la gare Matabiau. Le candidat de 32 ans explique :

Le TAG est un projet qui ambitionne de résoudre trois problématiques toulousaines. La coupure physique entre les quartiers Marengo, Terre-Cabade, Guilhemery et le centre ville. L’absence de connexion du tramway au nœud modal central de Toulouse qu’est la gare Matabiau. L’absence de ligne directe (sans rupture de charge) entre la gare Matabiau et l’aéroport Toulouse Blagnac. 

Lire aussi : Municipales 2020 à Toulouse. Logement, urbanisme : Nadia Pellefigue veut « associer les habitants »

Recouvrir les voies ferrées  

Pour ce faire, Quentin Lamotte veut dans un premier temps recouvrir les voies ferroviaires situées entre la gare Matabiau et l’avenue Camille Pujol, avant de prolonger le tramway, qui passerait notamment par le Grand Rond et le canal du Midi et les quartiers Marengo, Terre-Cabade et Guilhemery. 

Selon le représentant du Rassemblement National, le recouvrement des voies ferroviaires permettrait de désenclaver ces trois quartiers résidentiels du centre-ville, mais également de réduire les nuisances sonores auxquelles sont confrontées les riverains. « Une couverture des voies ferrées, ça se fait dans beaucoup de villes et notamment à Paris au niveau de la gare d’Austerlitz, qui veut construire des logements sociaux », note Quentin Lamotte. S’il ne veut pas construire de logements sociaux, le candidat entend avec « ce projet écologique », développer les pistes cyclables et les espaces verts. « Cela va libérer 3 hectares de terrain en plein centre-ville », ajoute le candidat du parti de Marine Le Pen. 

Lire aussi : Toulouse. Municipales 2020 : Antoine Maurice tête de liste, quelle stratégie pour Archipel Citoyen ?

Voici le projet de TAG et de couverture des voies ferrées du Rassemblement National : 

Le projet de couverture des voies ferrées et de prolongement de la ligne T2 du tramway du Rassemblement National, à Toulouse.

Le projet de couverture des voies ferrées et de prolongement de la ligne T2 du tramway du Rassemblement National, à Toulouse. (©DR)

Le chiffrage remis à plus tard

En revanche, Quentin Lamotte reste pour le moment plutôt vague sur le calendrier et le budget nécessaire à la réalisation de ce TAG. « C’est un projet sur le long terme et je ne crois pas qu’il soit réalisable sur un seul mandat », explique toutefois le trentenaire. « Mais c’est un projet phasable, que l’on peut étaler dans le temps, en fonction des contraintes techniques et budgétaires, car on sait que la troisième ligne de métro, sur laquelle on ne reviendra pas, prendra une large part du budget sur les transports ».

Et sur le budget ? « On y travaille », répond-t-il, tout en promettant « un chiffrage complet de son programme pour début 2020 ». 

Lire aussi : Municipales 2020 : voici, au complet, les 71 candidats de la liste de Jean-Luc Moudenc pour Toulouse

Sécurité : Quentin Lamotte et « la mollesse » de Jean-Luc Moudenc
Le candidat du Rassemblement National a également dévoilé les résultats d’un questionnaire partisan, auquel ont répondu 1076 personnes depuis plusieurs semaines, qui répertorie les attentes des électeurs potentiels du parti de Marine Le Pen à Toulouse. Sans surprise, la question de la sécurité est une préoccupation majeure pour ces Toulousains qui notent une recrudescence du trafic de drogue, du tapage nocturne ou des rodéos urbains dans la Ville rose. « Le trafic de drogue a augmenté de 410% depuis 2014 à Toulouse », assure Quentin Lamotte. Qui embraye : « Le gros problème, c’est la volonté politique. Le maire sortant va dire qu’il a mis les moyens, en augmentant les effectifs de la police municipale et en l’armant et en développant les caméras de surveillance. Sauf que les Toulousains attendent du maire une obligation de résultats. Ce qu’ils veulent, c’est se sentir en sécurité et ne pas prendre un coup de couteau à la sortie d’un bar, comme ça arrive régulièrement à Toulouse. Il y a une explosion de la criminalité sur tous les plans. On a des maires (RN ou affiliés, ndlr), à Béziers, à Fréjus ou à Beaucaire, qui avec les mêmes moyens, ont réussi à faire baisser la criminalité. Qu’ont-ils fait ? Ils ont donné carte blanche aux policiers municipaux, dans le respect des limites fixées par la loi. Les policiers municipaux se sont mis à harceler les points de deal, parce qu’il y a une volonté très forte de juguler cette criminalité », souligne Quentin Lamotte. Qui ajoute : « Le fait que ça ne marche pas à Toulouse tient à la personnalité même de Jean-Luc Moudenc. C’est un centriste, il veut faire le compromis permanent, il ne veut pas faire de vagues… Il est dans la mollesse et le problème, c’est que ce n’est pas une réponse adaptée à la situation de crise que nous vivons aujourd’hui à Toulouse ». 

Information & Actualités Toulouse https://actu.fr/toulouse/rss.xml

ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse

Actualités Toulousaines : Information, Sorties Culturelles