Municipales à Toulouse. Antoine Maurice (Archipel Citoyen) : « Le rassemblement, il est là ! »

Antoine Maurice, tête de liste d'Archipel Citoyen, appelle au rassemblement de la gauche... après le premier tour.

Antoine Maurice, tête de liste d’Archipel Citoyen, appelle au rassemblement de la gauche… après le premier tour. (©Nicolas Berger)

Logement, sécurité, nature en ville, alimentation… Archipel Citoyen a dévoilé, jeudi 19 décembre 2019, ses premières propositions pour Toulouse, à trois mois des élections municipales.

Peu avant le meeting qui se tenait jeudi soir au parc des expositions – premier temps fort de la campagne de ce mouvement créé en 2017 à Toulouse – , Antoine Maurice a été invité à réagir au sujet candidature de l’ancien maire de Toulouse (2008-2014), Pierre Cohen, qui a fait le choix de proposer aux Toulousains une troisième liste à gauche, en plus de celles menées par la socialiste Nadia Pellefigue et par Archipel Citoyen.

Lire aussi : Municipales 2020. L’ancien maire Pierre Cohen annonce officiellement sa candidature à Toulouse

« On est plus que l’alternative » 

Pour la tête de liste écologiste d’Archipel Citoyen, pas de doute :  « On est le rassemblement qui permet l’alternance à Toulouse, parce qu’on a vocation à conquérir le pouvoir pour le rendre aux Toulousains. On est plus que l’alternative », veut croire Antoine Maurice. 

La tête de liste écologiste de ce mouvement qui réunit des partis politiques (EELV, France Insoumise, dissidents socialistes…) et des citoyens non encartés, poursuit : 

Cela fait des mois qu’Archipel Citoyen s’est créé et a monté sa capacité à rassembler. Archipel Citoyen est le rassemblement de toutes les forces politiques et citoyennes qui veulent transformer Toulouse et changer de politique puisqu’on a Europe Ecologie Les Verts, la France Insoumise, des dissidents socialistes, Place Publique, le parti pirate, des militants de Génération.s, du parti communiste, plus toutes celles et ceux qui n’ont pas d’engagement partisan mais qui sont des militants du quotidien dans cette ville. 

« D’autres ont fait le choix d’aventures plus individuelles, qui divisent les forces d’un même parti. C’est leur choix », assure Antoine Maurice. 

Regardez son interview en vidéo : 

« Poursuivre le rassemblement » au second tour 

Pour autant, Antoine Maurice ne ferme pas la porte à une ouverture de sa liste… mais à l’issue du premier tour, et pas avant. 

« Le rassemblement, il est là ! Mais dans cette même logique d’assemblement, viendra le temps du second tour où on poursuivra ce rassemblement. Aujourd’hui, il n’est plus temps de tergiverser. Il est temps de partir en campagne auprès des Toulousaines et des Toulousains pour échanger avec eux sur nos propositions, les mettre en débat, et faire en sorte de proposer ce rassemblement large pour gagner en mars prochain », ajoute encore Antoine Maurice.

Son colistier, François Piquemal, ancien porte-parole de l’association Droit au Logement 31, renchérit : 

On est la liste responsable ! Si vous regardez le paysage électoral de la gauche à Toulouse : ces dernières années, quels sont les deux grands partis qui ont été signifiants au niveau des résultats électoraux ? C’est EELV et la France Insoumise ! Ils auraient pu se dire chacun : ‘ » On fait notre aventure de notre côté parce qu’on pèse tant…’ » Mais ils ont pourtant décidé d’être dans une démarche commune avec d’autres partis et des citoyens. Et à côté, au contraire, ceux qui ont été moins signifiants lors des dernières élections se fracturent. Nous, on est la gauche responsable. On est prêts à travailler avec tout le monde mais en attendant, on avance. On prend les étapes les unes après les autres. 

Lire aussi : Municipales 2020 à Toulouse. Nadia Pellefigue et « les candidats à l’animation de la prochaine MJC »

« Un projet plus précis » 

Pour Romain Cujives, qui avait claqué la porte du parti socialiste il y a quelques mois pour rejoindre Archipel Citoyen, c’est par son projet qu’Archipel Citoyen fera la différence : 

« On avait un mécanisme complexe, parce qu’il nous semblait être juste, singulier, innovant et plus démocratique que ce qui se fait d’habitude au coin d’une table. Ce processus là est derrière nous ! Aujourd’hui, on a 350 préconisations qui sont formulées sur notre site Internet. Ce qui compte, c’est de montrer que le projet est plus précis, plus complet et plus dense que l’ensemble des éléments qui ont été présentés par l’ensemble des personnes qui aujourd’hui prétendent vouloir conquérir le Capitole », conclut-t-il.                                                     

Lire aussi : Municipales à Toulouse. Sécurité, logement… : Archipel Citoyen présente ses premières propositions

Information & Actualités Toulouse https://actu.fr/toulouse/rss.xml

ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse

Actualités Toulousaines : Information, Sorties Culturelles