Municipales à Toulouse. Pour lutter contre la précarité, Nadia Pellefigue dégaine un «bouclier social»

Nadia Pellefigue a dévoilé ses propositions en matière de solidarité.

Nadia Pellefigue a dévoilé ses propositions en matière de solidarité. (©Lucie Fraisse/Actu.fr)

Nadia Pellefigue candidate aux Municipales 2020 à Toulouse a dévoilé ses propositions en matière de solidarité, en dévoilant une trentaine de propositions composant son «bouclier social», lors d’une conférence de presse qui s’est tenue vendredi 20 décembre 2019, dans son nouveau local de campagne situé rue Alsace-Lorraine.

Lire aussi : Municipales 2020 à Toulouse. Nadia Pellefigue tance ceux qui « ressassent les aigreurs du passé »

« Les écarts entre les Toulousains se sont creusés »

Fustigeant le bilan de Jean-Luc Moudenc, la candidate soutenue par le PS, le PCF et le PRG estime qu’en « six ans, les écarts se creusent entre les Toulousains, ce qui a été mis en place est catastrophique », évoquant notamment les hausses d’impôts ou les baisses des subventions aux associations « qui ont diminué de 25% en six ans ».

Lire aussi : Municipales 2020 à Toulouse. La permanence de Jean-Luc Moudenc prise pour cible, une plainte déposée

Davantage de gratuité à la cantine

Nadia Pellefigue souhaite donc mettre en place de nouvelles actions en matière de solidarité. Pour les personnes âgées ( création de maison intergénérationnelle ou de cantines pour scolaires et aînés), mais aussi pour les familles avec un élargissement de la gratuité de la cantine pour les plus précaires :

On veut aussi garantir à chaque enfant de partir au moins une fois en classe de découverte dans sa scolarité. Le nombre d’Atsem doit aussi être augmenté pour permettre l’affirmation d ‘une Atsem par classe.

Lire aussi : Municipales à Toulouse : ils veulent créer un « bouclier végétal » autour du périphérique

Tarification solidaire dans les transports

Côté transport, la candidate milite pour une tarification solidaire pouvant aller jusqu’à la gratuité, décidée en fonction des revenus. Nadia Pellefigue et ses équipes envisagent aussi l’anonymisation des candidatures au logement social, et la création de nouvelles places d’accueil d’urgence par exemple. « Nous sommes humanistes, le rôle de la politique publique est d’être là pour les autres ».

En ce qui concerne le volet associatif, Nadia Pellefigue plaide pour la fin systématique des subventions, qui seront attribuées en fonction du plan d’actions de chacune des structures. Une politique en faveur des associations qui pourra être soutenue par la création de  « grande cause annuelle des solidarités », avec des subventions exceptionnelles

Associer les commerçants

Pour développer la solidarité dans Toulouse, la candidate envisage de s’appuyer sur les commerçants et artisans de la Vile rose, sur le principe du café suspendu par exemple. « En mettant en place une signalétique spéciale on veut accompagner les commerçants qui s’engagent en proposant par exemple des services achetés par des clients fidèles. Au bout de dix coupes, un coiffeur pourrait par exemple suggérer à un de ses clients de financer une coupe gratuite pour quelqu’un dans le besoin. »

Information & Actualités Toulouse https://actu.fr/toulouse/rss.xml

ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse

Actualités Toulousaines : Information, Sorties Culturelles