Tarn. Avec "La Fontaine des Pisseurs", cette commune fait plus fort que le Manneken-Pis de Bruxelles !

La Fontaine des Pisseurs a vu le jour à Lacaune (Tarn) au XVIe siècle, avant d'être classée monument historique en 1913.

La « Fontaine des Pisseurs » a vu le jour à Lacaune (Tarn) au XVIe siècle, avant d’être classée monument historique en 1913. (©Illustration/Wikipédia)

C’est l’une des plus grandes curiosités en Europe, le détour incontournable de toute escapade en Belgique : le Manneken-Pis de Bruxelles, soit « le petit homme qui pisse » en bruxellois. 

Sur la place du Griffoul

Mais saviez-vous que l’on trouve la même curiosité (en beaucoup moins touristique et de façon plus prononcée, vulgaire diront certains) en Occitanie ? Lacaune, dans les hauteurs du Tarn, est réputée pour son jambon, ses salaisons, ses thermes et ses sources chaudes naturelles. Or, à ce riche patrimoine local, on peut rajouter la fontaine centrale du village, sur la place du Griffoul. Son nom : la « Fontaine des Pisseurs ».

Le symbole de la fontaine

La fontaine tarnaise symbolise, notamment, les bienfaits des eaux de Lacaune.

La fontaine tarnaise symbolise, notamment, les bienfaits des eaux de Lacaune. (©Illustration/Wikipédia)

Cette fontaine symbolise quatre enfants en bronze – en réalité les anciens Consuls de Lacaune qui ont fait ériger la fontaine – qui « pissent » de façon imperturbable, avec la représentation sans filtre du pénis de chaque personnage. Construite en 1399 et achevée seulement en 1559, la « Fontaine des Pisseurs » symboliserait les vertus diurétiques des eaux de Lacaune. En occitan, les locaux l’appellent même la « Font dels Pissaires ».

La fontaine typique lacaunaise est même classée Monument historique depuis 1913, soit depuis plus d’un siècle.

À Toulouse, la même fontaine a été censurée !

Une fontaine qui a su garder son aspect originel. Au contraire de la fontaine du Griffoul de Toulouse, située place Saint-Étienne, par exemple ! Dans la première partie du XVIIe siècle, les quatre petits anges de la fontaine faisaient couler l’eau dans la vasque non pas avec le bras, mais avec… leur pénis ! Un changement qui aurait été opéré aux alentours de 1650 pour satisfaire à la décence de la société toulousaine et des riverains…

https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d155277.98494501875!2d2.3852008810887146!3d43.684018497772016!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x12b1f699a0cbfad7:0xca37348fc55951de!2s81230 Lacaune!5e0!3m2!1sfr!2sfr!4v1578052316467!5m2!1sfr!2sfr
Information & Actualités Toulouse https://actu.fr/toulouse/rss.xml


ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse

Actualités Toulousaines : Information, Sorties Culturelles