Toulouse. Après la débâcle en coupe, les supporters du TFC demandent des comptes à Sadran

Après cette énième humiliation du TFC en coupe de France, après un nouveau limogeage d'entraîneur, c'est le président du TFC, Olivier Sadran, qui se retrouve en première ligne lundi 6 janvier 2020.

Après cette énième humiliation du TFC en coupe de France, après un nouveau limogeage d’entraîneur, c’est le président du TFC, Olivier Sadran, qui se retrouve en première ligne, lundi 6 janvier 2020. (©Archives Actu Toulouse)

Après l’humiliation vécue samedi 4 janvier 2020 face aux joueurs de Saint-Pryvé Saint-Hilaire (Loiret), un club de Nationale 2,  la 4e division du football français, le TFC se retrouve dans l’une des pires situations de son histoire. 

Bien difficile en effet d’avoir un bilan aussi désastreux en l’espace d’une demi-saison. Suite à une série de 10 défaites en 10 matchs toutes compétitions confondues, le club a limogé un deuxième entraîneur. Après Alain Casanova, c’est Antoine Kombouaré qui a fait ses valises. 

Lire aussi : Toulouse : en pleine crise, le TFC débarque Antoine Kombouaré, le 2e entraîneur de la saison

Tout un club en pleine crise

Au-delà du rôle joué par les deux entraîneurs dans cette débâcle collective, c’est tout un club qui se retrouve en pleine crise après plusieurs saisons durent lesquelles le TFC a frôlé la correctionnelle. 

Miraculeusement sauvé en 2016 suite à une « remontada » unique dans l’histoire du championnat de France, passé par les barrages en 2018, 15e à la fin de la saison 2018-2019, à son rythme actuel, le TFC file à vitesse grand V vers la Ligue 2. 

Au-delà de la dynamique sportive catastrophique, c’est l’image désastreuse du club toulousain qui rayonne aujourd’hui à travers l’Hexagone. 

Dialogue rompu avec supporters

Un club sans boussole et dont le dialogue est rompu depuis plusieurs mois, voire plusieurs années avec ses plus ardents supporters. Des supporters qui n’en peuvent plus et l’ont exprimé tout au long du week-end. 

Après « l’épisode » du remboursement des abonnements, quand le président Olivier Sadran avait proposé de rembourser leurs abonnements aux supporters mécontents, c’est à nouveau celui qui dirige le TFC depuis le début des années 2000, qui se retrouve en première ligne. 

Lire aussi : Scènes de violence après Toulouse – Reims : le président Sadran prêt à rembourser ses supporters

Alors qu’il doit prendre la parole lors d’une conférence de presse lundi 6 janvier 2019, Olivier Sadran fait l’objet d’une nouvelle levée de bouclier de certains supporters. 

Ils interpellent le président Sadran

Ceux de l’Association de Défense des Intérêts des Supporters Toulousains (ADIST) ont été très clairs :

Nous, supporters du Toulouse FC, exigeons maintenant que M. Olivier Sadran, qui s’exprimera demain (ce lundi, NDLR), soit enfin clair sur sa volonté et ses objectifs avec ce club qui, si financièrement il lui appartient, est aussi l’entière propriété des Toulousains dans le sens où l’absence de résultats et de clarté dans la gestion sportive affecte moralement un grand nombre de supporters au point d’entraîner une exaspération jamais atteinte dans l’histoire du club.

Et ces supporters de l’apostropher publiquement :

M.Sadran êtes-vous toujours à 100% concentré sur la réussite du TFC ? Souhaitez-vous vendre le Toulouse Football Club ? Qui assure la direction sportive du club et est donc responsable du fiasco de cette saison ? Quelle structure envisagez vous pour la cellule de recrutement qui multiplie les échecs ? Si Newrest (l’entreprise dont Olivier Sadran est le dirigeant, NDLR) affichait le même manque de résultats que le TFC, maintiendrez vous aussi aveuglément votre confiance aux dirigeants ?

Les jeunes au pouvoir?

Dimanche 5 janvier, Olivier Sadran leur a apporté une première réponse en mettant Denis Zanko, actuel directeur technique du centre de formation, à la tête de l’équipe professionnelle. Avec lui, compte-t-il repartir sur un projet sportif de longue haleine, en Ligue 1 ou Ligue 2, avec un groupe de jeunes de la formation violette dont le technicien connaît les qualités et les défauts?

Lire aussi : Ligue 1 : Denis Zanko en mission sauvetage à Toulouse, Antoine Kombouaré viré après 10 défaites

À court terme, c’est à cette question purement sportive que le président Sadran devrait leur apporter une réponse plus affinée. 

Information & Actualités Toulouse https://actu.fr/toulouse/rss.xml

ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse

Actualités Toulousaines : Information, Sorties Culturelles