Toulouse est-elle une des seules villes de France à l'abri des missiles de la Corée du Nord ?

Le leader nord-coréen Kim Jong-un en présence du président américain Donald Trump.

Le leader nord-coréen Kim Jong-un en présence du président américain Donald Trump. (©CC Flickr)

On connaissait le penchant pour le gruyère de Kim Jong-un, dirigeant nord-coréen, se pourrait-il qu’il soit aussi un fervent défenseur de la chocolatine, face au pain au chocolat ?

La France qui dit « chocolatine » épargnée par les missiles nord-coréens

Alors que les relations chauffent entre la dictature coréenne et Washington, une carte réalisée par la chaire coréenne de l’université américaine Paul H. Nitze School of Advanced International Studies (SAIS), spécialisé dans les relations internationales, refait surface. Cette carte s’appuie sur les données recueillies par la Corée du Nord, et indique la portée des missiles nord-coréens.

Portée des missiles nord-coréens en 2017.

Portée des missiles nord-coréens en 2017. (©US Korean institute at SAIS.)

En zoomant sur cette carte, on se rend compte que seul le sud-ouest de la France est épargné.

Zoom sur la carte.

Zoom sur la carte. (©US Korean institute at SAIS.)

Un constat qui n’a pas manqué de faire réagir sur les réseaux sociaux :

Peu d’informations fiables sur la Corée du Nord

Toutefois, cette information est à prendre avec des pincettes, depuis 2017 la situation a pu évoluer. La Corée du Nord évolue en vase clos, et il est très compliqué d’avoir des informations fiables concernant son arsenal militaire. Les informations officielles émanent de l’agence centrale de presse nord-coréenne : l’agence de presse gouvernementale KCNA, digne des plus grandes heures de la Pravda à l’époque de l’URSS…

Lire aussi : La Corée du Nord tire deux missiles de courte portée

Des tests fréquents de missiles longue portée

Malgré les multiples tentatives du président américain Donald Trump pour calmer les ambitions militaires nord-coréennes, Pyongyang continue ses tests de missiles. En dépit de plusieurs résolutions de l’ONU, Pyongyang a récemment procédé à une série d’essais sur sa base de tir de fusées de Sohae.

Des nouveaux missiles pouvant atteindre 13 000 kilomètres

D’après les sources officielles nord-coréennes, depuis 2017, le pays aurait réalisé des tests satisfaisants de nouveaux missiles. Le Hwasong-15, avec une portée de 13 000 kilomètres. Un missile qui serait donc capable d’atteindre la totalité du territoire des États-Unis… Si cela se confirme, Toulouse ne serait plus à l’abri non plus, la base de lancement de Sohae se trouvant exactement à 9 148 kilomètres du centre de la Ville rose. Seul l’Amérique du Sud et la pointe la plus au sud de l’Afrique seraient hors de portée dans ce cas.

La portée des missiles Hwasong-15 depuis la Corée du Nord.

La portée des missiles Hwasong-15 depuis la Corée du Nord. (©Google Maps,)

Il ne reste plus qu’à espérer que les relations avec la Corée du Nord se détendent pour éviter une catastrophe. Donald Trump avait déclaré qu’il espérait que le cadeau annoncé par Pyongyang pour Noël serait un vase. D’après les premières images satellites, il s’agirait plutôt d’une extension de leur usine militaire, qui leur permettrait de confectionner leurs propres propulseurs. Pour le moment, ils s’appuient encore sur l’arsenal chinois.

Affaire à suivre donc…

Maxime Noix

Information & Actualités Toulouse https://actu.fr/toulouse/rss.xml

ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse

Actualités Toulousaines : Information, Sorties Culturelles