Toulouse. La Cité de la santé inaugurée à La Grave, voici les services qu'elle propose

Le site de la Grave à Toulouse accueille la Cité de la santé et de nouveaux pôles médicaux

Le site de la Grave à Toulouse accueille la Cité de la santé et de nouveaux pôles médicaux (©CHU de Toulouse)

Il s’agit sans doute de l’un des événements les plus importants de l’année 2019 à Toulouse.  C’est dans le quartier Saint Cyprien, près de la Garonne, que l’hôpital de La Grave s’est fait refaire une beauté, en particulier autour de la cour de la maternité où s’est installé la Cité de la santé.

Le CHU de Toulouse a obtenu les moyens pour fournir de nouvelles infrastructures et faire évoluer ses différents pôles afin de tenir ses engagements. Des moyens qui ont payé puisque la Cité de la santé a été inaugurée le jeudi 20 juin 2019.

Lire aussi : Toulouse : Médipôle Garonne, la clinique du sport, s’agrandit avec un nouveau bâtiment

Dans la cour de la maternité

La Cité de la santé s’étend aux quatre coins de la cour de maternité, le « carré historique de La Grave » qui servait effectivement de maternité jusqu’en 2003.
La Cité s’étend donc sur 4000 m² et le mot d’ordre est la prévention. Prévenir et diagnostiquer les pathologies ou les dépendances avant d’atteindre un seuil critique. Un investissement de 13 millions d’euros a été réalisé afin de mettre aux normes les bâtiments et réaliser les objectifs visés par le CHU, avec un ajout de 5 millions d’euros pour les rénovation extérieures.

Le Gérontopôle prend ses quartiers

Bruno Vellas, professeur de médecine interne, responsable du Gérontopôle (pôle focalisé sur le vieillissement) du CHU de Toulouse et référence mondiale sur la maladie d’Alzheimer participe au projet. Le Gérontopôle a installé une partie des ses activités à la Cité de la santé pour favoriser la prévention en étant plus proche de la population :

Avec la Cité de la santé, on a voulu être au plus près de la population, en centre-ville, pour développer une activité de soin ambulatoire et centrée vers la prévention ainsi que le diagnostique précoce. C’est-à-dire agir le plus tôt possible avant qu’un processus plus sévère n’apparaisse. On veut permettre aux gens de vieillir en bonne santé toute leur vie. Ces rénovations nous permettront d’aider nos patients dans les meilleures conditions.

Le maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc inaugure la Cité de la santé de Toulouse en compagnie notamment du préfet de la région Occitanie Etienne Guyot et du directeur général du CHU de Toulouse Marc Penaud

Le maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc inaugure la Cité de la santé de Toulouse en compagnie notamment du préfet de la région Occitanie Etienne Guyot et du directeur général du CHU de Toulouse Marc Penaud (©Nicolas Sadourny/Actu Toulouse)

Les différents pôles de santé

Avec l’installation de La Cité de la santé dans la cour de la maternité, les Toulousains ont accès à une offre de soins dédiée à la promotion de la santé, à la prévention, à l’éducation thérapeutique, au repérage et à l’intervention précoce sur les facteurs de risques et situations de vulnérabilité.

On trouve, pêle-mêle : le Centre de santé sexuelle ; la Permanence d’accès aux soins de santé (PASS), généraliste et psy, service socia l; l’Espace régional d’éthique d’Occitanie ; les activités ambulatoires du Gérontopole et centre séniors : consultations pour les séniors,dépistage des fragilités, consultations mémoire et de dépistage de la maladie d’Alzheimer,centre de recherche clinique, équipe régionale vieillissement et de prévention de la dépendance ; la Maison médicale de garde ; le Centre d’éducation thérapeutique Jean-Pierre Tauber ; l’Institut régional d’éducation et de promotion de la santé Occitanie (IREPS).

Les activités de la Cité de la santé ont pour but d’être améliorées avec le temps. Un projet de renforcement d’ici 2022 a été créé afin de faire évoluer certains pôles, notamment le centre de santé sexuelle afin de répondre au mieux aux besoins des habitants.
D’autres activités sont également prévues comme une plateforme de prévention de la rechute de maladies chroniques, un projet « Salutance » de prévention primaire des maladies chroniques, un parcours d’accompagnement de la chirurgie de l’obésité ou encore une plateforme des troubles des conduites alimentaires.

Lire aussi : Toulouse. Médecins, kinés, infirmiers… Voici où sont les futures et actuelles maisons de santé

Mais aussi… une cité des arts !

Le site n’abritera plus seulement des infrastructures médicales. En effet, le maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc, présent lors de l’inauguration, a annoncé l’arrivée d’un pôle artistique dans l’un des bâtiments adjacents. La création d’une Cité des arts est un projet qui devrait bientôt voir le jour avec des espaces de création, d’exposition et d’échange dans les domaines des arts et du patrimoine. Un projet pour permettre à ce site vieux de plusieurs siècles de rayonner.
Le maire a par ailleurs annoncé le lancement d’une phase de concertation citoyenne qui devrait commencer le mercredi 26 juin 2019 et durer jusqu’à noël 2019.

Cette phase de concertation ouverte à tous permettra aux habitants du quartier et de Toulouse en général d’imaginer ensemble le quartier de demain, et ce que deviendra ce site qui est un pont entre le passé et l’avenir.

La cité de la santé en chiffres
. 4000 m2
. 3 niveaux, dont 1 étage technique dans les combles
. 4 ailes réhabilitées en pourtour de la cour de la maternité
. 208 pièces rénovées en tout dans le bâtiment
. 2 galeries classées Monuments Historiques (dont 1 seule rénovée intégralement…)
. 2 maîtres d’œuvre :
. 1 pour la partie intérieure, démolition, désamiantage, réhabilitation
. 1 autre pour la rénovation des éléments classés au titre des Monuments Historiques)
. 15 entreprises travaux sur le chantier
. 23 mois de travaux
. 13 millions € de budget
. Plus de 150 hospitaliers travaillent au sein de la Cité de la santé.

NIcolas Sadourny

Information & Actualités Toulouse https://actu.fr/toulouse/rss.xml


ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse


Actualités Toulousaines : Information, Sorties Culturelles