Toulouse. La cité U de l'Arsenal toujours infestée de cafards et de punaises de lit

Les résidents de la cité universitaire de l'Arsenal , qui se plaignent toujours de leurs conditions de vie, sont en quête de relogement.

Les résidents de la cité universitaire de l’Arsenal , qui se plaignent toujours de leurs conditions de vie, sont en quête de relogement. (Illustration / ©Google Street View)

Ils la surnomment  » La Cité U de la peur ». Depuis le mois de septembre 2018, les résidents de la cité universitaire de l’Arsenal dénoncent de mauvaises conditions de vie, mentionnant des chambres « insalubres » et une « invasion de cafards et de punaises de lit ».

Piqûres, manque de sommeil… 

Plusieurs rassemblements ont été menés par les Jeunes Insoumis de Toulouse, afin  » d’interpeller le CROUS  » par rapport à cette problématique. Pour Antoine Bertrand, membre du collectif, les séquelles ne sont pas seulement physiques. Il explique : 

En plus des piqûres, et du manque de sommeil provoqué , entre autre, par les punaises de lit, la situation entraîne des troubles psychologiques chez les étudiants. L’une des résidentes nous a rapporté qu’elle laissait la lumière allumée dans une pièce loin de son lit pour attirer les insectes et pouvoir s’endormir.

Lire aussi : Toulouse : cafards, punaises de lit… Ils dénoncent « des chambres insalubres » à la cité de l’Arsenal






« Depuis la désinsectisation, c’est pire »

Face à ces signalements, le Crous a opéré, au mois de décembre 2018, une désinsectisation dans le bâtiment A . Malgré cela, les nuisibles ne semblent pas avoir battu retraite, puisque les étudiants se plaignent toujours de la présence d’insectes dans leurs chambres.

Résident du bâtiment A, Youri Benhdesh témoigne : 

Depuis mon arrivée en septembre dernier, je retrouve des blattes toutes les semaines. Honnêtement, depuis la désinsectisation c’est pire. Pour me protéger des insectes, j’ai gardé une serpillière vinaigrée contre ma porte. C’est limite si je n’ai pas condamné les prises.

Contacté par Actu Toulouse, le Crous affirme :  « Nous avons fait tous les traitements possibles. Nous travaillons avec une entreprise qui intervient tous les mois et une grosse opération a déjà été réalisée sur ce bâtiment suite aux plaintes que l’on a reçues ».

Une alarme incendie  » intempestive »

« Armoires électriques ouvertes, équipement incendie hors d’état, alarme incontrôlable »… Outre les problèmes sanitaires, les résidents soulignent un dysfonctionnement du matériel de sécurité.

Youri Benhdesh indique : « Ça fait quasiment huit mois qu’on vit avec cette alarme incendie folle qui se déclenche à n’importe quel moment du jour et de la nuit sans aucune raison. Nous n’avons eu aucune réponse du Crous, pourtant ils sont au courant de la situation depuis des mois ». Une problématique alarmante pour Antoine Bertrand, puisque  » les étudiants, habitués à l’alarme incendie, ne seront plus prêts en cas de réel incendie ».

Sollicité par la rédaction, le Crous assure que tout fonctionne : 

L’alarme incendie fonctionne très bien, nous avons des contrats de maintenance et des vérificateurs qui passent régulièrement afin d’y veiller. Par ailleurs, nous avons pu constater que l’alarme provient de déclencheurs manuels qui se situent dans le couloir du bâtiment. Ce sont des personnes qui s’amusent donc à les déclencher.

Un bâtiment en voie de réhabilitation

À compter du 1er juillet 2019, le bâtiment fera l’objet de « travaux de réhabilitation lourde ». La rénovation de ce bâtiment s’inscrit dans le programme de réhabilitation des logements du Crous.

Les travaux engagés feront suite aux rénovations en cours sur le site de Daniel Faucher qui se terminera pour la rentrée 2019.

Le Crous explique ainsi « vouloir proposer aux étudiants des logements répondants aux standards de confort avec notamment une kitchenette et des sanitaires individuels et non plus collectifs comme jusqu’à présent ». Cette opération de réhabilitation nécessitera néanmoins le départ des résidents. 

Lire aussi : Pour la rentrée, le Crous propose près de 300 nouveaux logements aux étudiants de Toulouse

Polémique sur le relogement des étudiants

La situation pose un problème de taille, selon Antoine Bertrand. En effet, ‘les étudiants vont être expulsés en juin, soit, en pleine période de partiels et rattrapages ». Selon lui : 

Le Crous ne propose aucune solution de relogement. Sachant qu’il s’agit de la cité universitaire la moins chère de Toulouse, ce sont les étudiants les plus précaires qui vont avoir le plus de mal à se reloger. 

De son coté, le Crous rappelle que chaque année, tous les résidents en cités universitaires sont tenus de renouveler leur bail avant le 30 juin pour prolonger leur logement, sous condition d’éligibilité. Il informe également que  » la phase de réadmission s’est effectuée jusqu’au mercredi 10 avril dernier et que » les résidents du bâtiment A ont bénéficié d’une attention particulière ». 

Campagne d’information spécifique 

Et de poursuivre : 

Une campagne d’information spécifique a été menée dès le début du mois de mars auprès des résidents du bâtiment A de la cité universitaire de l’Arsenal. On a été très attentifs, une lettre leur a été adressée individuellement pour les informer de la fermeture de ce bâtiment à la fin de leur contrat de location fin juin 2019. Un mail de rappel leur a aussi été envoyé concernant la procédure de réadmission. Les étudiants éligibles qui ont renvoyé leurs dossiers dans les temps seront prioritaires dans les bâtiments B et C de la résidence ou dans toute autre résidence. »

Le Crous indique notamment que les locataires en situation de handicap  » ont rapidement été pris en charge afin d’être relogés ». Des arguments qui ne semblent pas convaincre certains étudiants, comme Youri Benhdesh : 

« Le Crous va reloger une sélection d’étudiants, toujours avec une hausse de loyer en règle générale de 80 euros, une grosse somme pour les étudiants les plus démunis. L’ambiance est tellement délétère que certains résidents parlent même d’occuper le bâtiment pendant l’été. » 

Kenza Gros Desormeaux

Information & Actualités Toulouse https://actu.fr/toulouse/rss.xml

ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse


Actualités Toulousaines : Information, Sorties Culturelles