Toulouse. La police intercepte un "Go fast" sur l'autoroute : 38 kg de cannabis et 20 000 euros saisis

Dans la cache aménagée au niveau du moteur de la puissante berline des trafiquants, les policiers du SRPJ de Toulouse ont découvert 38 kg de résine de cannabis et 20000 euros en liquide.

Dans la cache aménagée au niveau du moteur de la puissante berline des trafiquants, les policiers du SRPJ de Toulouse ont découvert 38 kg de résine de cannabis et 20.000 euros en liquide. (©Illustration/Adobe Stock)

Ils avaient aménagé une cache dans le moteur de leur puissante berline. Et manifestement, les policiers du SRPJ de Toulouse n’en ignoraient rien. Lorsqu’ils ont intercepté ce « Go fast » qui remontait d’Espagne, le 10 novembre 2019, sur l’autoroute A61, à hauteur de l’aire des Corbières (Aude), les enquêteurs savaient que la prise serait belle. Ils n’ont pas été déçus.

Lire aussi : « Go fast » intercepté à Toulouse avec plus de 20 kilos de cannabis : les meneurs du réseau condamnés

D’Espagne en Lorraine

Trente-huit kilos de résine de cannabis, 20 000 euros en liquide. Bonne pioche. Selon une source proche de l’enquête, cela faisait déjà de longs mois que les policiers toulousains travaillaient sur ce trafic international de stupéfiants qui aurait des ramifications jusqu’en Lorraine. Les trois hommes interpellés, âgés de 24 à 30 ans ont été mis en examen et placés en détention provisoire.

Lors des perquisitions effectuées à leur domicile, la police a saisi 35 000 euros de plus en espèces. Au cours de l’enquête,  le SRPJ aurait également mis au jour un système de blanchiment via une entreprise spécialisée dans… les enduits de façade.

Lire aussi : Toulouse. Voitures de luxe, argent liquide saisis : les stups démantèlent un vaste trafic de cocaïne

Sept personnes écrouées

Au total, sept personnes soupçonnées d’être impliquées dans ce réseau ont été mises en examen et écrouées.

L’importation ou l’exportation de produits stupéfiants en bande organisée est punissable de 30 ans de réclusion criminelle.

Lire aussi : Toulouse. Le livreur de cocaïne à domicile gagnait près de 9 000 euros par mois

Information & Actualités Toulouse https://actu.fr/toulouse/rss.xml

ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse


Actualités Toulousaines : Information, Sorties Culturelles