Toulouse. Mille jeunes défilent dans le centre-ville lors de la marche pour le climat

Les manifstants font un arrêt à Jeanne d'Arc.

Ils sont « plus chauds, plus chauds, plus chauds que le climat », c’est en tout cas ce qu’ils scandent. Ce vendredi 29 novembre 2019, environ 1000 personnes ont participé à la marche pour le climat entre la place Arnaud Bernard et les allées Jean Jaurès.

Répondre à l’appel de Greta Thunberg

La plupart des participants sont des jeunes. À coup de slogans ils tentent de réveiller les conscience concernant le réchauffement climatique. Emi, en tête de cortège explique les raisons de cette manifestation :

Nous répondons à l’appel de Greta Thunberg, militante écologiste suédoise, à agir contre le réchauffement climatique. Des manifestations ont lieu dans le monde entier, nous voulons faire comprendre aux gouvernements qu’il faut agir maintenant pour l’écologie.

Lire aussi : Toulouse. Ces ingénieurs d’Airbus qui se préparent à l’effondrement du monde

 Musique, slogans et pancartes, une manifestation dans la bonne humeur

Comme souvent lors des marches pour le climat, l’ambiance est détendue. Quelques CRS veillent à ce que tout se déroule bien, mais ils sont plutôt éloignés du cortège.

Lire aussi : Toulouse. Une marche pour le climat organisée ce vendredi en centre-ville : le programme

Dès le début de la marche à Arnaud-Bernard, des bandas étaient là pour mettre l’ambiance et réveiller la foule.

Outre le réchauffement climatique, le bien-être animal était aussi à l'ordre du jour.

Outre le réchauffement climatique, le bien-être animal était aussi à l’ordre du jour. (©Actu Toulouse M.N.)

De nombreux slogans pour le réveil du peuple concernant le réchauffement climatique ont été entendus :

Et un, et deux, et trois degrés, c’est un crime, contre l’humanité/ Pollue, consomme, et ferme ta gueuleC’est quoi, le message qu’on donne aux jeunes?/ On est plus chauds, plus chauds, plus chauds que le climat.

« La relève est assurée »

Il n’y a pas que des jeunes qui s’inquiètent pour le climat, Patrick Jimena, candidat à la mairie de Colomiers, et ex-conseiller départemental était présent :

C’est dommage qu’il n’y ait pas beaucoup d’élus locaux qui viennent marcher pour le climat. C’est pourtant un combat qui nous concerne tous. En tant que militant écologiste depuis plus de 30 ans, je suis content de voir que la relève est là. Il y a un peu moins de personnes que la dernière fois, mais ceux qui sont là sont très motivés.

 

Une pancarte vue lors de la marche.

Une pancarte vue lors de la marche. (©Actu toulouse M.N.)

Nadia Pellefigue, candidate à la mairie de Toulouse pour le PS était aussi présente, ainsi que des membres d’Archipel Citoyens.

Cette manifestation est en tout cas un beau pied de nez au Black Friday, qui a lieu au même moment.

Blockfriday à Primark

Vers 17 heures, le collectif Blockfiday de Toulouse a mené une action à Primark. Ils ont collé des autocollants alertant sur le réchauffement climatique sur la façade du magasin. Primark à du fermer pendant un moment.

Sur place des policiers ont effectuer des contrôles d’identité. 

Maxime Noix

Information & Actualités Toulouse https://actu.fr/toulouse/rss.xml

ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse

Actualités Toulousaines : Information, Sorties Culturelles