Toulouse. Voici les uritrottoirs, des urinoirs écolos installés près des lieux de fête en ville

Un des uritrottoirs installés à Toulouse. Ici sur la place de la Daurade.

Un des uritrottoirs installés à Toulouse. Ici sur la place de la Daurade. (©Actu Toulouse Maxime Noix)

Il n’y aura plus d’excuse pour uriner par terre dans la rue, comme certains le font, parfois à défaut d’avoir accès à des toilettes publiques. La mairie de Toulouse vient d’installer quatre uritrottoirs en centre-ville de Toulouse.

Lire aussi : Près de Toulouse, une entreprise développe les premiers urinoirs collectifs pour les femmes

Des « points noirs » ciblés

Pour l’emplacement des uritrottoirs, la mairie s’est basée sur l’expérience des agents qui nettoient au quotidien les trottoirs toulousains, immaculés d’urine, et dont l’odeur gène les habitants. Emilion Esnault, vice-président de Toulouse Métropole à la propreté, l’explique :

Il y a des points noirs absolus, où nos agents passent plusieurs fois par jour pour nettoyer. Malgré cela, l’odeur reste, même quand nous mettons des produits et du parfum utilisés spécialement. Les lieux choisis pour implanter les uritrottoirs, sont ceux où il y a le plus d’incivilités.

Quatre zones de test

Depuis ce lundi 25 novembre 2019, ces « points noirs ont été dotés de quatre uritrottoirs. Les quatre installations se trouvent :

  • Place de la Daurade, avec un réservoir de 120 litres
  • Place Saint-Pierre, 80 litres
  • Rue Bedelières, 80 litres
  • Rue Malcousinat, 80 litres

Lire aussi : Périph à 70, uritrottoir, fin des pubs : les idées écolo que Toulouse pourrait piquer aux autres villes

Emilion Esnault, indique que la mairie est actuellement en période de test :

Rien n’est fixé pour le moment. Il faudra déjà constater que cela ne cristallise pas plus de nuisances que si on les enlève. Nous attendons un retour des riverains, pour savoir s’ils trouvent ces installations bénéfiques. Si on constate une évolution positive des comportements, on ne se privera pas d’installer plus d’uritrottoirs.

Des urinoirs fleuris et écologiques

Déjà installés dans plusieurs villes comme à Paris, les uritrottoirs sont des urinoirs qui ont la particularité d’être surplombés d’un bac fleuri

Lire aussi : L’initiative de la semaine… Et si on faisait pipi dans un uritrottoir ?

L’élu toulousain précise que les uritrottoirs permettent de recycler l’urine :

Les cuves sont vidées trois fois par semaine. L’urine est collectée et stockée pendant un an pour que les composés organiques s’éliminent. Les urines sont en suite recyclées dans du terreau.

L'uritrottoir de la place Saint-Pierre. Pour le moment,ils n'ont pas été fleuris.

L’uritrottoir de la place Saint-Pierre. Pour le moment,ils n’ont pas été fleuris. (©Actu Toulouse Maxime Noix)

Plutôt que d’uriner sur la chaussée, les Toulousains peuvent maintenant se soulager, tout en accomplissant un geste écologique.

Maxime Noix

Information & Actualités Toulouse https://actu.fr/toulouse/rss.xml

ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse

Actualités Toulousaines : Information, Sorties Culturelles